Théâtre

Le festival d’Automne en Normandie met le cap au Nord !

Le festival d’Automne en Normandie met le cap au Nord !

10 novembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Depuis le 19 octobre la Normandie vit au rythme des spectacles. Le festival Automne en Normandie à tout de son grand frère parisien : Musique, Théâtre, Danse et Cirque. Pour sa 6e édition le festival met le cap au nord.

« Automne en Normandie se fera terre d’accueil, très pacifique, pour des artistes venus du Nord. Depuis les rives de la mer Baltique, en passant par la mer du Nord, jusqu’aux rives de la Manche, les vents du Nord vont souffler sur vos soirées d’automne et bousculer vos habitudes. » Racontait Benoit André, alors directeur du festival au moment de l’ouverture, aujourd’hui présent au Théâtre de Chaillot.

Le programme avance d’immenses stars. En musique, Michael Nyman est l’invité d’honneur de cette édition. Il proposera un marathon de musiques minimalistes Au carrefour des répertoires classiques et populaires, la chanteuse néerlandaise Keren Ann Zeidel et le musicien islandais Bardi Johannsson imaginent pour nous Red Waters, un opéra créé avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et le metteur en scène Arthur Nauzyciel.
Le vent du nord nous glacera avec les reprises de Ma chambre froide de Joël Pommerat et d’Hedda Galber de Thomas Ostermeier et son équipe de Schaubühne Berlin… à Fécamp !

Des évènements insolites se taillent la part du lion, la semaine dernière vous pouviez vous faire insulter à la Maison de l’Université à l’occasion des « Insultes au public » par la compagnie Akté. Plus poétique, Daniel Larrieu, dansant sur des morceaux de banquise à la dérive, c’est ICE DREAM, installation vidéo présentée dans le cadre de la Grande Veillée et encore visible au Solsou, à Fécamp, jusqu’au 13 novembre.

Le 12 novembre, ne ratez pas la soirée « Sensations » en collaboration avec le chorégraphique national du Havre Haute-Normandie. , trois propositions d’artistes vont mettre vos sens en alerte : « Vertiges de la perception – des corps, de l’espace, de la lumière et du temps – avec les créations ritualisées du créateur Yves Godin et du chorégraphe Brice Leroux, avant l’éruption brute des corps, nourrie d’indignation et de colère, du chorégraphe Hofesh Shechter. Sensations amènera donc les plus curieux d’entre vous a découvrir trois artistes différents mais qui tenteront tous trois de vous mettre sens dessus dessous ?
Du point de vue géographique, le festival s’empare de toute la Normandie. Rassurez-vous, pour vous faciliter l’accès aux spectacles proposes loin de chez vous, Automne en Normandie met à votre disposition pour certaines représentations des navettes gratuites au départ de Rouen. Le festival permettra bien évidement de nombreuses rencontres avec les différents artistes…

Demandez le programme !

Shag : première galerie d’art virtuelle et communautaire
Game Story au Grand Palais
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *