Théâtre
Le Festival d’Aurillac fête ses 30 ans

Le Festival d’Aurillac fête ses 30 ans

20 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Pour sa trentième édition et son anniversaire, le Festival d’Aurillac a vu les choses en grand. Depuis le 19 jusqu’au au 22 août 2015, plus de 600 compagnies se produiront dans les rues afin d’offrir aux spectateurs une programmation « ludique et participative ». Show devant !

Le Festival international de théâtre de rue a démarré ce mercredi à Aurillac dans le Cantal. Et le moins que l’on puisse dire c’est que pour fêter ses 30 ans, le festival a frappé fort. En effet, du 19 au 22 août, une vingtaine de compagnies françaises et étrangères présenteront huit créations artistiques et en marge de cette programmation, « plus de 600 compagnies se produiront dans les rues, squares et cours de la ville », révèle le journal Midi-Libre. Au total : 100 000 spectateurs sont attendus pour cette 30ème édition placée sous le signe de la liberté et du partage. « Prenons le temps de parler, de respirer, d’accepter nos différences », aurait ainsi expliqué le directeur du festival, Jean-Marie Songy, cité par France Info.

A l’image de l’affiche 2015, qui représente un jeune homme brandissant un drapeau blanc, Jean-Marie Songy invite par le biais du festival, à « faire une trêve », à réfléchir à la notion de liberté d’expression ainsi qu’à l’unité de la société. « Soit on se rassemble et on réfléchit à l’avenir, soit on passe à autre chose », aurait-il ajouté. « On a une bataille à mener sur le maintien de l’art dans l’espace public. (…) On est à deux doigts d’un retour en arrière, d’une régression pour des raisons de durcissement moral ». Désireux de transmettre au public toutes les formes d’expression possibles, le directeur tiendrait également à faire d’Aurillac un festival familial.

Aurillac a « ce caractère exceptionnel familial […] c’est aussi un événement dédié aux enfants, aux plus grands, tout le monde peut venir voir les spectacles qui y sont présentés parce qu’ils sont réfléchis pour être partagés dans l’espace public, et dans l’espace public, on trouve tout le monde », aurait-il expliqué. Transgénérationnel est donc le festival qui cette année promet une programmation « ludique et participative », appelant à « prendre du recul » sur notre société. Interrogé par La Montagne, Jean-Marie Songy confirme en effet que la 30ème édition du festival sera joyeuse, pleine d’énergie et pleine de surprises.

Lors de ces 5 jours de fête, on retrouvera par exemple la compagnie Carabosse, la compagnie Alixem, la compagnie sous X ou encore la compagnie Kumulus. D’autres artistes tels qu’Artonik, Wired Aerial Theatre mais aussi le Théâtre de l’Unité et la compagnie Cacahuète devraient être de la partie. Une sélection haute en couleurs et en diversité en cet fin d’été. Après Avignon, c’est tout Aurillac qui est en fête.

Pour retrouver la programmation du Festival, c’est ici.

Visuel : © Affiche officielle du Festival d’Aurillac 2015

[INTERVIEW] Sophie Daull : « Ce livre est un geste poétique, une posture par le haut »
Homegrown : Une pièce de théâtre sur la radicalisation religieuse et politique, annulée
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *