Théâtre
« J’avais un beau ballon rouge : Bohringer père et fille à nouveau sur scène ensemble au Théâtre de l’Atelier

« J’avais un beau ballon rouge : Bohringer père et fille à nouveau sur scène ensemble au Théâtre de l’Atelier

03 décembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Malgré les très sérieux soucis de santé de Richard Bohringer à l’été 2014, il remonte sur les planches aux côtés de sa fille Romane pour un spectacle qu’ils avaient déjà donné en 2013 au Théâtre du Ront-Point (voir notre critique) : J’avais un beau Ballon rouge.
[rating=4]


Sur un texte de la dramaturge italienne Angela Dematté, Richard et Romane Bohringer incarnent un père et sa fille vivant en Italie, dans la ville de Trente dans les années 1960. Il est commerçant, elle fait une thèse de sociologie, ils parlent encore tous les deux à la maman qui est morte. Mais au fur et à mesure que les années 1960 avancent, la fille s’éprend des ouvriers, de la révolution et en vient jusqu’à la violence physique et armée par idéal de justice sociale. Petit-bourgeois très catholique, son père a bien du mal à la suivre mais ne la laisse à aucun moment.

Dans un décor plus frontal mais à peine modifié par rapport à celui du Rond-Point, la tendresse entre le père et la fille est troublante à chaque instant. Sur un texte intelligent et qui revisite une page peu courue de l’Histoire européenne – du moins sur les planches- les deux acteurs sont absolument éblouissants. Affaibli mais peut-être encore meilleur acteur, Richard Bohringer incarne son rôle avec une maîtrise exaltante. En face, Romane Bohringer épouse elle aussi à la perfection les émotions de son personnage de passionaria. La pièce et sa distribution ont encore maturé avec les années et c’est grisant.

J’avais un beau ballon rouge, de Angela Dematté, mise en scène Michel Didym, avec Romane &Richard Bohringer, durée du spectacle : 1h30.

visuel : affiche du spectacle

Infos pratiques

Le Bistrot Alexandre III, une péniche gastronomique flambant neuve, presque sous le pont
Fondation GAN pour le cinéma : de jeunes cinéastes récompensés
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *