Théâtre

Avignon OFF 2019 : « Le Lambeau, Charlie en pièce(s) », lorsque le mot liberté prend tout son sens…

Avignon OFF 2019 : « Le Lambeau, Charlie en pièce(s) », lorsque le mot liberté prend tout son sens…

07 juillet 2019 | PAR Magali Sautreuil

Curiosité, besoin de comprendre…, les raisons de voir Le Lambeau, Charlie en pièce(s) sont multiples… Présentée dans le cadre du festival off d’Avignon, au théâtre de la Carreterie, cette adaptation du livre de Philippe Lançon, miraculeux rescapé de la tuerie du 7 janvier 2015, par la compagnie du Visage, est acte de mémoire, doublé d’un message d’espoir…

Le 7 janvier 2015, comme à leur habitude, les douze joyeux trublions de Charlie Hebdo, poil à gratter de la société, travaillent à la rédaction du journal. Il aura suffi de deux/trois minutes pour tous les anéantir… Il aura suffi d’une attaque terroriste pour qu’il ne reste plus que des lambeaux, des morceaux de papier, d’étoffe, de chair et de peau déchiquetés, arrachés, dispersés çà et là…

Un tel déferlement de violence dans un pays en paix ne pouvait que choquer… En procédant à cette exécution sommaire et arbitraire, c’est aussi la liberté que les terroristes assassinaient… Si nous avons tous ressenti ce drame dans nos cœurs et dans nos chairs, les blessures de ceux qui l’ont vécu et qui y ont miraculeusement survécu étaient quant à elles bien plus profondes… Il leur fallait encore trouver le courage et les ressources nécessaires pour se relever et aller de l’avant, malgré cet insoutenable sentiment de culpabilité inhérent aux survivants…

Le livre, dont est issu le spectacle, est l’histoire d’une reconstruction, celle du journaliste et écrivain Philippe Lançon, miraculeux rescapé de la tuerie du 7 janvier 2015, gravement blessé au visage et marqué par le sceau de cette tragédie. Ce n’est qu’en couchant son témoignage sur le papier qu’il a enfin pu se relever et continuer son chemin… De la sidération de se trouver au milieu de ses amis morts et blessés est donc né un livre profondément non-violent, dépourvu de toute rancœur.

Écrire pour se souvenir de cet événement, de tout ce qu’il a failli oublier, de tout ce qu’il a perdu, en sachant qu’il aura tout de même oublié ou perdu, voilà la raison d’être de ce livre pour Philippe Lançon. 

Son adaptation théâtrale s’inscrit dans cette même volonté de mémoire. À l’image du livre, elle s’articule autour de lambeaux, de fragments de texte piochés dans le témoignage de Philippe Lançon, tour à tour interprétés par deux orateurs, Avner Camus Perez et Olivier Morin. Le texte et la pièce nous rappellent à quel point la vie est fragile… 

Avec ses percussions et ses slams, Benjamin Perez accompagne le récit hors-norme de l’écrivain et journaliste de Charlie Hebdo. La musique renforce la dimension tragique du texte et favorise l’immersion du public dans ce témoignage poignant. Les percussions rappellent les pulsations cardiaques, tandis que le slam apporte une respiration sensible et poétique au texte. Si le premier slam a une tonalité plutôt tragique, le second apporte davantage d’espoir et une belle note pour terminer cette pièce. L’espoir est quelque chose qui ne meurt pas…

Le Lambeau, Charlie en pièce(s), de Philippe Lançon, mis en scène par Olivier Morin, Avner Camus et Benjamin Perez, présenté dans le cadre du festival off d’Avignon, au théâtre de la Carreterie, du 5 au 15 juillet 2019, les jours impairs, à 16 h 05. Durée : 1 h 10.

Retrouvez l’actualité de la compagnie du Visage sur son site Internet (ici).

Visuel : Affiche

Infos pratiques

Théâtre du Tremplin – Salle Les Baladins
Présence Pasteur
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

One thought on “Avignon OFF 2019 : « Le Lambeau, Charlie en pièce(s) », lorsque le mot liberté prend tout son sens…”

Commentaire(s)

  • Pierre

    Mon OFF à moi, ce sera ma première pièce de vue, aux Lucioles, qui s’appelle « DEUX RIEN ». (simplement parce que j’avais été touché par leur jolie affiche)
    J’aurais aimé remercier les deux acteurs pour cet instant d’humour, de poésie et d’émotion qu’ils m’ont offert. C’est ce que fais ici.
    ..Merci pour cet instant de magie offert.

    juillet 7, 2019 at 10 h 35 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *