Théâtre

Girl Power au CDN de Montreuil, Pauline Bureau présente Modèles

Girl Power au CDN de Montreuil, Pauline Bureau présente Modèles

09 janvier 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Centre Dramatique National de Montreuil pose une question pas si désuète : « Que deviennent les femmes » ? Bien sur, depuis moins d’un siècle, les femmes ont le droit , dans le désordre, de travailler, signer des chèques, avorter , prendre la pilule, voter. Est-ce pour autant que les questions d’égalité des salaires,de discriminations, des doubles journées, doivent être tues ? Du 5 au 31 janvier, trois metteuses en scène, Marie Fouquet , Judith Depaule et Pauline Bureau s’interrogent.


C’est Pauline Bureau qui ouvre ce bal 100% filles avec « Modèles » , un show à la scénographie démente et aux comédiennes remarquables. A découvrir jusqu’au 11 janvier.

Pauline Bureau nous offre un univers visuel imposant en re-décorant le hall du théâtre qui devient une galerie d’art féminine et féministe. Vidéos, photos, éléments plastiques nous rappellent des souvenirs d’enfance et des clichés sur les filles. Une fois entrés dans la salle, la surprise est totale. Devant nous un plateau est envahi de mannequins de cire, suspendus, ensevelis, assis, debout, partout. Dans une pénombre assumée , un rif de guitare est lancé et la pièce peut commencer par une fausse interview télé. On comprend vite que l’interviewé est Pierre Bourdieu posant la relation entre nature et culture. Pourquoi les petites filles demandent-elle donc à faire de la danse et les garçons jamais ? La première scène  affirme que le libre arbitre est conditionné. C’est une évidence? Oui, mais le rappel permet de poser le cadre de la pièce.

En effet, le spectacle résulte d’une écriture collective, les comédiennes et la metteuse en scène ont mixé leurs expériences personnelles, leur lectures, de Duras, Bourdieu, Despentes, les photos de Nan Goldin et autres séries telle Desperate Houswife. En ressort un texte et des chansons patchwork où tour à tour, elles nous racontent et chantent ce qu’être une fille en 2011 veut dire, en terme d’héritage et d’avenir.

On rit souvent face à des situations absurdes , Laure Calamy est formidable dans son rôle de femme-mère-épouse , 3 en 1, débordée entre les beaux parents qui déboulent, bébé qui pleure, papa qui n’a pas fait la vaisselle et le patron qui veut un dossier en avance. On rit moins quand Marie Nicolle, superbe, se lance  dans un récit tragique  d’un avortement qui tourne au drame où l’appareil hospitalier et la société osent des phrases couperets « à la con ». Insupportable.

En confrontant les grandes dates de l’histoire des femmes avec des expériences individuelles qui sonnent universelles « Modèles » apparait comme un manifeste assumé sans pour autant tomber dans un dogmatisme.

Extrait
« J’ai grandi, on m’a dit que les garçons et les filles c’était pareil , qu’il n’y avait pas de différence , et je l’ai cru. On ne m’a pas dit que mon grand père avait interdit à ma grand-mère de travailler. Que ma mère avait subi des avortements qui avait failli la tuer. Que l’histoire des femmes n’était pas celle des hommes. On ne m’a pas dit qu’aujourd’hui encore je portais le poids de ces traditions , de ces empêchements de ces culpabilités.

www.nouveau-theatre-montreuil.com

Avec : Sabrina Baldassarra, Laure Calamy, Sonia Floire, Gaëlle Haüsermann, Marie Nicolle

Infos pratiques

Le meilleur de 2010 : nos films préférés, 2e opus
La chair de l’araignée, la délicate question de l’anorexie en BD
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Girl Power au CDN de Montreuil, Pauline Bureau présente Modèles”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *