Théâtre
Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… du spectacle vivant pour les moins de 3 ans!

Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… du spectacle vivant pour les moins de 3 ans!

26 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le théâtre jeune public à l’attention des tout petits peut souvent se résumer à un éveil sympathique. Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… choisit au contraire de traiter ses spectateurs avec la plus grande exigence lui faisant partager ses décors, ses installations vidéos et son histoire… un spectacle de grand pour les bébés !


Quand on a entre 10 mois et 3 ans on se passionne pour « MOI » et on se pose les premières questions en regardant ses parents… ont-ils été petits eux aussi ? Pourquoi les choses se déplacent-elle ? comment les regarder différemment ? Le spectacle commence par un accueil où le comédien, tout en couleur, enfile robes sur robes se transformant en oiseau étrange… mais en même temps familier. Le temps de jouer un peu et il fait signe d’un geste de la main aux enfants de le suivre. Biberons à la main, tétine, l’œil curieux, la petite troupe se presse, attentive et calme.

Nous voila dans une « arborescence dans toute sa dimension organique, végétale et animale. » Des tentes de toutes les couleurs, pleins d’éléments, des peluches, deux installations vidéos, l’une montrant une petite fille dans son bain, l’autre un petit garçon déguisé en grenouille. Dans cet univers le comédien s’amuse à disparaitre et à réapparaitre, accompagné par un éclairagiste jouant avec la nuit et le jour et créant des ambiance dédiées à ce qui ce déroule devant les yeux des spectateurs conquis.

Ce qui se déroule c’est un jeu de cache-cache où tout se transforme : La chenille devient papillon… où l’inverse… les abris donnent naissance à des peluches, les miroirs font jaillir la lumière au plafond. L’ensemble est lié par une mise en espace sonore pertinente alliant les mots du quotidien de l’enfant « bonjour », « papa », « maman », « bon anniversaire »… à une composition électronique des plus actuelle.

Les enfants sont acteurs du spectacle, ils ont le droit suprême de toucher au décor, de prendre dans leur bras toutes les peluches. L’interaction fonctionne entre le comédien et le public. Le voyage est une réussite au pays de l’imaginaire dans un spectacle où les petits spectateurs font leur cette histoire.

Live Report: Namasté ensorcèle le Divan du Monde le 25/05/2011
Cours de ciné-philosophie au Mk2 bibliothèque
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… du spectacle vivant pour les moins de 3 ans!”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *