Théâtre

AVIGNON Off 2019 : « Les couteaux dans le dos » au théâtre Le Petit Louvre

AVIGNON Off 2019 : « Les couteaux dans le dos » au théâtre Le Petit Louvre

16 juillet 2019 | PAR Anne Verdaguer

Il y a la mère hystérique, qui a horreur des rapports en tout genre, le père, qui ne maîtrise plus rien, et leur fille Marie, 17 ans, qui se coupe les poignets et qui se demande si la vie vaut la peine d’être vécue. Les couteaux dans le Dos présenté au théâtre Le Petit Louvre raconte l’histoire d’une épopée initiatique, une farce tendre dans la langue acérée, fine et drôle de Pierre Notte. 

 

Marie rêvait de voler. Mais elle ne sait plus pourquoi elle vit. Entre sa mère abusive, l’école qui la brime, son père qui est aux abonnés absents, elle a oublié ce que c’est qu’exister. Alors un jour, elle décide de partir. Elle a un projet : être gardienne de péage. Sur son chemin, elle croise la grande couseuse, des trolls, la Norvège, des falaises, et les fantômes d’Ibsen et de Duras. Puis un jour, elle rencontre un gardien de Phare qui va lui faire découvrir l’amour, et peut-être une sorte de douceur d’être au monde. 

Dans Les couteaux dans le dos, Pierre Notre distille ses thèmes de prédilection : la famille dysfonctionnelle, le suicide, la tentation d’un ailleurs, et l’amour empêché. Cette tyrannie d’être au monde et de vivre qui est le lot de tous les amputés du bonheur. Mais pas de destinée tragique ici. Pierre Notte préfère le décalage et les miroirs déformants pour nous livrer la monstruosité humaine dans toute son absurdité.

A l’instar de ses précédentes pièces (Moi aussi je suis Catherine Deneuve ou encore Sortir de sa mère), la farce vire souvent au grotesque, et s’aventure parfois dans la poésie. Le tout est donc foncièrement joyeux et jubilatoire. L’histoire (que Pierre Notte a appelée son Peer Gynt à lui) est portée par 5 comédiennes qui interprètent une quarantaine de personnages avec une énergie qu’elles distillent sans compter et un jeu toujours distancé. La mise en scène, minimaliste, laisse une place de choix au jeu. Et sous le regard bienveillant de l’auteur et metteur en scène multi-récompensé, de là où on l’attend le moins, surgit souvent, la tendresse.   

 

Les couteaux dans le dos, une farce absurde écrite et mise en scène par Pierre Notte, présenté dans le cadre du Festival OFF d’Avignon, au théâtre Le Petit Louvre du 5 au 28 juillet 2019, relâche le 24 Juillet. Durée : 1h25.

 

© Visuels : iFou

 

 

Le Bourgeois gentilhomme fait une halte à Versailles
CDN de Nanterre: Philippe Quesne ne renouvelle pas son mandat
Anne Verdaguer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *