Opéra
Directeur musical de l’Opéra de Paris : And the winner is … Gustavo Dudamel !

Directeur musical de l’Opéra de Paris : And the winner is … Gustavo Dudamel !

16 avril 2021 | PAR Paul Fourier

C’est donc le chef vénézuélien qui remplacera Philippe Jordan (déjà parti pour Vienne) à partir de la saison prochaine. Il a notamment annoncé qu’il dirigera prochainement Turandot de Puccini, Les noces de Figaro de Mozart ainsi qu’un programme symphonique allant de Charpentier à Boulez en passant par Mozart, Ravel et Berlioz.

C’est, vendredi 16 avril, à l’occasion d’une conférence de presse retransmise sur zoom à partir d’un salon du Palais Garnier qu’Alexander Neef a annoncé le nom du nouvel impétrant. La rumeur qui courait depuis des semaines est donc confirmée et c’est une bonne nouvelle pour l’Opéra de Paris après les multiples changements et évènements divers qui ont secoué l’institution. L’équipe de direction – qui réunit également Aurélie Dupont – sera donc au complet pour l’annonce de la prochaine saison prévue en mai.

Lors de l’annonce, Alexander Neef a déclaré « Sa nomination s’inscrit dans cette volonté d’ouverture et d’engagement et témoigne d’un projet ambitieux pour continuer de faire rayonner notre institution à travers les productions lyriques et chorégraphiques, les concerts symphoniques programmés dans nos théâtres, mais aussi hors les murs, dans un répertoire qui s’étend du classique au contemporain. Son investissement connu dans les projets artistiques et éducatifs, sa conviction qu’il faut rendre la culture accessible à tous, sauront insuffler un nouvel élan et nous accompagner dans notre mission ». Gustavo Dudamel a d’ailleurs confirmé vouloir s’intéresser à tous les répertoires sans exclusive, citant au passage un ballet (probablement pour la saison 2022-2023) sur une musique du compositeur britannique Thomas Adès.

Le directeur et le nouveau directeur musical ont insisté sur la « dimension inclusive du mandat qui s’ouvre » et sur la détermination à toucher de nouveaux publics. L’académie de l’Opéra de Paris restera ainsi une pièce maitresse du dispositif.

Un jeune chef à la carrière déjà prestigieuse

Gustavo Dudamel est né en 1981 à Barquisimeto (Venezuela). Il est diplômé du programme d’éducation vénézuélien El Sistema, fondé en 1975 à l’initiative de José Antonio Abreu et qui encourage le développement social à travers la musique. À l’âge de 18 ans, il est nommé Directeur musical de l’Orchestre Symphonique Simón Bolívar du Venezuela. Il a annoncé ce vendredi qu’il continuerait sa collaboration avec « son » orchestre.

Remarqué en 2003 par Simon Rattle – qui le prend pour assistant alors qu’il se trouve en Allemagne – puis vainqueur en 2004 du premier Concours de direction d’orchestre Gustav Mahler initié par le Bamberger Symphoniker, il voit sa carrière prendre un essor international : il est nommé, de 2007 à 2012, Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Göteborg et signe un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon qui publie, en 2006, son premier enregistrement des Symphonies 5 et 7 de Beethoven. En 2007, il dirige Don Giovanni de Mozart à la Scala de Milan.
Finalement, à ce jour, Gustavo Dudamel a dirigé plus de 30 productions d’opéras – en version scénique, semi-scénique ou concertante – sur les scènes lyriques internationales majeures, dont 5 à la Scala de Milan et 13 à Los Angeles avec le LA Phil et le LA Opera, dans un répertoire qui s’étend de Cosi fan tutte à Carmen, d’Otello à Tannhäuser, de West Side Story aux opéras contemporains de compositeurs comme John Adams ou Oliver Knussen. Il a fait ses débuts à l’Opéra national de Paris avec La Bohème en 2017

Depuis 2009, année où il a succédé au Finlandais Esa-Pekka Salonen, Gustavo Dudamel est Directeur musical et artistique du Los Angeles Philharmonic. À la tête de cet orchestre, il a dirigé de nombreuses créations de John Adams, Philip Glass, Bryce Dessner, Arvo Pärt, Sofia Gubaidulina, Kaija Saariaho, Gabriela Ortiz, Arturo Márquez ou Esteban Benzecry.

Influencé par la philosophie du programme El Sistema, le Los Angeles Philharmonic étend la portée de son programme d’approche communautaire, notamment avec la création en 2007 du Youth Orchestra Los Angeles (YOLA). Au cours de la saison 2020/2021, le YOLA ouvre son propre centre à Inglewood : The Judith and Thomas L. Beckmen YOLA Center, conçu par l’architecte Frank Gehry. Gustavo Dudamel a enregistré de nombreux albums et DVD qui ont été distingués par trois Grammy Awards, dont le dernier cette année, dans la catégorie « Prestation orchestrale classique », pour son enregistrement de l’intégrale des symphonies de Charles Ives.
En 2009, il a été nommé Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. En 2019, il s’est vu attribuer une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, rejoignant ainsi des personnalités du monde musical comme Leonard Bernstein, Duke Ellington ou Arturo Toscanini. En 2020, il a reçu la Médaille d’or du mérite des beaux-arts, décernée par le Ministère de la Culture espagnol.
Gustavo Dudamel vit aujourd’hui à Los Angeles et Madrid et considère le Venezuela, les États-Unis et l’Espagne comme ses trois foyers – auxquels viendra bientôt s’ajouter la France.

Vivement la prochaine saison !

Le contrat du chef (dont la rémunération ne sera pas rendue publique) prévoit trois productions lyriques ou chorégraphiques minimum par saison (plancher qui sera dépassé dès la saison 2022-2023). Outre Turandot, Les noces et le programme symphonique déjà annoncé, il nous reste à attendre les autres titres qui constitueront la saison 2021-2022.

Et à espérer en une réouverture prochaine de la grande boutique parisienne …

Source : Opéra de Paris

Visuel : © Julien Mignot – ONP

 

Elisabeth Roudinesco pourfend les dérives identitaires dans « Soi même comme un roi »
Agenda du week-end du 16 avril
Paul Fourier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture