Humour

Roman Frayssinet, stand-up nouvelle génération, part en tournée dans toute la France avec son one-man intitulé « Alors »

Roman Frayssinet, stand-up nouvelle génération, part en tournée dans toute la France avec son one-man intitulé « Alors »

04 janvier 2020 | PAR Geraldine Elbaz
Sa reprise en fin d’année au Théâtre de l’Oeuvre a cartonné et pour bien démarrer 2020 il enchaîne les dates partout en France. Avec sa dégaine à la Gaston Lagaffe et doté d’une imagination débordante, Roman Frayssinet nous entraîne dans ses délires les plus loufoques. Quelle que soit son interrogation de départ, sa vision du monde est unique en son genre et nous interpelle. C’est inventif, absurde, complètement surréaliste et ça fonctionne!
Sweat à capuche, jean, baskets, l’humoriste de 25 ans arrive sur scène avec une certaine nonchalance et une bière à la main. Il observe la petite bouteille d’eau posée sur le plateau à son attention et l’air narquois nous confie que c’est la même depuis le début des représentations. Les yeux à peine ouverts, il déambule décontracté devant un public aux aguets et s’approprie l’espace.  Il partage avec nous ses questions existentielles et une analyse très personnelle du monde qui l’entoure, nous parle notamment des documentaires animaliers qu’il adore, de la nature qui l’inspire et nous fait voyager dans son imaginaire prolifique. Il part sur une idée, bifurque sans prévenir et nous embarque dans son monde à nul autre pareil.
 
Sa théorie des contraires, sa vision de l’organisation du temps ou encore ses anecdotes abracadabrantes valent à elles seules le déplacement. Mention spéciale pour son moonwalk crocodile. Mais où va-t-il chercher tout ça ? Sa créativité est sans bornes! Cet humoriste français originaire de Lyon et formé au Canada (Ecole Nationale de l’Humour) a des valeurs fortes et une implication totale pour son métier. C’est en découvrant le spectacle de Gad Elmaleh L’Autre c’est moi qu’il a eu une révélation et sa rencontre avec Baptiste Lecaplain à Montréal alors qu’il était assistant prod bénévole à 16 ans sur le Festival Juste pour rire a été décisive.
 
Depuis il a écrit un premier spectacle, Migraine, et fait les premières parties de Kyan Khojandi et de Blanche Gardin. On a découvert ses chroniques dans Clique Dimanche avec Mouloud Achour sur Canal+. Alors est déjà son troisième spectacle qu’il joue depuis 2018 mais retravaille sans cesse. Les extraits vidéo que vous trouverez sur internet par exemple ne seront pas rejoués devant vous, pour garder l’effet de surprise et la spontanéité des rires. Les vannes sont ciselées, bien rythmées et les sujets maîtrisés. Car oui, l’humour est une discipline et Roman est investi à 100%. A l’écoute permanente de ses émotions et de son ressenti, il observe, décortique et propose un univers riche totalement décalé.  On lui souhaite une tournée exceptionnelle qui s’achèvera à l’Olympia les 21 et 22 décembre 2020. Artiste à suivre.
 
Visuels :  (c) Roxane Moreau et Laura Gilli
Alors, Roman Frayssinet, Fnac Spectacles, En tournée dans toute la France
« La Séparation » : Sophia de Séguin écrit la rupture
« Le monstre de la mémoire » : une entrée dans la psyché d’un stakhanoviste de la Shoah avec Yishaï Sarid
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *