Humour
[Interview] Céline Groussard « Le rire évolue énormément en France »

[Interview] Céline Groussard « Le rire évolue énormément en France »

07 juillet 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Vous connaissez Céline Groussard car on vous en a parlé souvent. Mais généralement la comédienne performait, au sein des Impromptus notamment, ce festival pluridisciplinaire qui se tient régulièrement à Paris, mais là, à Avignon, depuis 2014, elle déploie son pouvoir comique pour un numéro de Stand Up tout sauf facile. En période d’essai est à voir au Palace à 22H .

1- As-tu du modelé ton spectacle pour le faire entrer dans les codes du Off ?
Il est vrai qu’à Avignon, on demande souvent aux compagnies et aux artistes de respecter un format d’une heure pour que l’enchaînement entre les spectacles se fasse sans accroc, moi j’ai la chance de jouer à 22h et d’être la dernière artiste de ma salle, donc, si je déborde, tout va bien : je n’embête personne ! En ce qui concerne le décor, je suis dans le modèle du stand up : un tabouret, un pied de micro, et hop, vous voilà dans l’univers de Céline Groussard. Donc, non, je n’ai pas l’impression de l’avoir modelé spécifiquement pour Avignon. Ceci étant dit, j’ai presque créé mon spectacle à la dernière édition du festival, car je ne l’avais joué que 7 fois avant mon arrivée à Avignon en 2014. Il a d’ailleurs énormément évolué depuis l’année dernière, on est vraiment dans du spectacle vivant, et je compte bien le faire encore évoluer d’ici la fin de cette édition !

2- L’humour est ce un métier d’homme ?
C’est vrai qu’il y a encore aujourd’hui plus d’hommes que de femmes chez les humoristes, mais les filles sont de plus en plus nombreuses et tellement excellentes ! Cette année à Avignon, ne manquez pas Laura Laune qui joue aussi au Palace, Julie Villers, Elodie Poux… Et beaucoup d’autres, qui ont un talent fou. J’ai la chance d’avoir gagné cette année le Prix de l’Impertinente (un projet développé par le théâtre du Grand Point Virgule et le groupe aufeminin.com, avec pour ambition de mettre en lumière les nouveaux talents féminins de l’humour) c’était la deuxième édition, avec des marraines comme Chantal Ladesou, Elizabeth Buffet, Claudia Tagbo et Shirley Souagnon et je peux vous dire que l’humour et les femmes vont parfaitement bien ensemble !

3- Tu es au départ comédienne, est ce que tu as envie d’amener le rire dans des formes plus contemporaines ?
Je viens effectivement du théâtre contemporain à la base, c’est ma formation, c’est dans cet univers que j’ai grandi en tant qu’artiste. Alors forcément, même sans le vouloir, mes expériences passées dans le théâtre contemporain viennent certainement nourrir mon one… Mais pas que, car je me suis nourrie d’influences très variées, comme le stand up (j’ai regardé beaucoup Bill Hicks, un humoriste américain des années 80-90), le clown (j’adore les Chiche Capon), le one man (Albert Dupontel) le burlesque, le cinéma de Wes Anderson, etc… Le rire évolue énormément en France depuis quelques années, sous des formes très différentes (musical, stand up, one man, clown… et puis beaucoup de formes hybrides – c’est ce vers quoi j’essaie d’aller), c’est du spectacle vivant par excellence et tout cela nous promet encore de beaux spectacles !!!

Informations pratiques :
Le Palace
38, cours Jean Jaures – 84000 Avignon
22h – Durée 1h
Réservation : +33 (0)4 90 16 42 16

Jean Rochefort président du jury au Festival du Film Britannique de Dinard
Clap de fin pour « MasterChef » sur TF1
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *