Cinema
Jean Rochefort président du jury au Festival du Film Britannique de Dinard

Jean Rochefort président du jury au Festival du Film Britannique de Dinard

07 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Pour sa 26 ème édition, le Festival du Film Britannique de Dinard a choisi le célèbre acteur français, Jean Rochefort, pour présider le jury. Il succède ainsi à Catherine Deneuve. 

L’annonce est tombée. Un an après Catherine Deneuve, c’est le célèbre acteur de 85 ans qui présidera la 26 ème édition du Festival du Film Britannique de Dinard qui se tiendra du 30 septembre au 4 Octobre 2015. Cette nouvelle ne vient que décorer une énième fois l’acteur. L’homme à la silhouette svelte, à la moustache intemporelle, à la voix chaleureuse et aux rires aigus n’est pas près d’arrêter sa carrière cinématographique. Carrière qui commence dès 1960 et se renforce peu à peu, auprès de monstres du cinéma tel Jean-Paul Belmondo. Cependant, il ne s’arrête pas là. César du meilleur acteur en 1976 et en 1978, pour Que la fête commence et Le crabe-tambour, il obtient également un César pour certains de ses rôles. Le troisième César vient couronner l’ensemble de sa longue carrière en 1999.

Dès sa création en 1990, le festival est devenu, le temps qu’il se déroule, la capitale du cinéma britannique. Pendant cette 26 ème édition, les deux invités d’honneurs seront Hanif Kureishi, réalisateur, écrivain et scénariste et Gary Lewis, acteur phare du cinéma anglais. Un hommage leur sera rendu autours de rétrospectives. D’autre part, la compétition comprend une dizaine de films  (Last Honor et Birthday de Roger Michell. Gold de Niall Heery. Breaking The Bank de Vadim Jean…), tous rêvant de conquérir le Hitchcock d’Or pour succéder au Lauréat de 2014, The Goob, de Guy Mynhill .

En outre, le festival accueille de jeunes cinéastes comme Craig Roberts qui présentera son premier long métrage : Just Jim. Ou encore The Survivalist de Stephen Fingleton. Enfin, s’ajouteront aux hommages et aux avant-premières, des masterclasses, des leçons de cinéma, des ciné-concerts et même des films d’animation pour ravir petits et grands.

Visuel : © Affiche officielle du Festival du Film Britannique de Dinard 2015.

[Interview] « Le Nice Jazz Festival, une manière de dire que le jazz ne s’est jamais aussi bien porté »
[Interview] Céline Groussard « Le rire évolue énormément en France »
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *