Danse
« Des-engagements », quand la danse se numérise

« Des-engagements », quand la danse se numérise

13 octobre 2011 | PAR Laurene Saby

Des danseurs, des musiciens, des films, une interaction inédite avec le public, le nouveau spectacle de Cyril Viallon est une performance inspirée autour de la représentation du corps à l’heure du numérique. Un spectacle, qui au-delà de la beauté visuelle qu’il propose, se veut aussi délivreur de messages.

Vous êtes curieux, apte à vivre des expériences esthétiques riches et agréablement déroutantes ? Alors vous serez certainement enchanté d’assister à la représentation « des-engagements » qui par la danse vous entraîne dans un étrange et touchant voyage. Première nouvelle : il n’y a pas de fauteuils pour les spectateurs, ni d’emplacement réservé au public. Les curieux pourront donc déambuler à leur guise sur la scène, au plus près des danseurs et des installations. L’histoire démarre alors autour de deux danseurs qui par des jeux d’écho dialoguent par écrans interposés. Pour ne rien déflorer du spectacle, sachez seulement que vos yeux auront de quoi s’occuper : lectures, vidéos et bien sur toutes les performances en direct sans oublier les musiciens pour que le voyage des sens soit complet. Le dancefloor numérique qui réagit aux mouvements des danseurs accentue magnifiquement ce joli hommage numérique, à la fois questionnant et esthétiquement intéressant. Un spectacle où la danse se mêle au film, pour mieux nous séduire.

Les Révoltés de l’île du Diable nous fait sombrer
La nuit tombe quand elle veut de Marie Depussé, un grand texte sur les affres de l’hôpital
Laurene Saby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *