Musique
Vincha : quand la chanson réaliste croise le hip-hop

Vincha : quand la chanson réaliste croise le hip-hop

31 octobre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Lauréat Paris Jeunes Talents 2011, remarqué par le chanteur et producteur Tom Fire, Vincha mêle de manière décomplexée chansons à textes et phrasé rythmé. Sortie de l’EP « Demain promis j’arrête » prévue pour le 7 novembre en digital (19 novembre dans les Bacs). Pour fêter ça, concert de lancement le 19 novembre même aux Trois Baudets.

Son hit « Paris » a déjà été remarqué sur les ondes du Mouv’ et à Taratata, le titre éponyme de l’EP « Demain promis j’arrête » faisait partie intégrante de la compile HipHop RnB 2010 (Sony/Because). Atypique, Vincha mêle textes d’auteur sur des sujets légers et beat aussi entraînant que rétro. Avec aux platines le dj-instrumentiste Son Of A Pitch il proposent des textes drôles et sans complexe.Dans leurs chansons, « Paris est pas assez beau pour boire que de l’eau » et les » Petits seins » ont aussi leur charme… Deux clips à découvrir ci-dessous.

Infos pratiques

Une exposition sur la barbe dans l’art…A quand la moustache ?
Réédition de « Deux » d’Irène Némirovsky chez Albin Michel
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *