Musique

Strasbourg : Agression du Champion DMC World 2011, DJ Nelson

Strasbourg : Agression du Champion DMC World 2011, DJ Nelson

29 octobre 2011 | PAR Aurore Berthe

Le champion du monde DMC 2011 (lire notre article), DJ Nelson 32 ans, a été blessé au couteau ce mardi 25 octobre à Strasbourg, à la suite d’une altercation avec un partisan FN, surveillant de prison.

Amédomé Amouzou, alias Nelson, raconte qu’un inconnu déchirait et recouvrait d’autocollants d’extrême droite ses pubs et stickers qu’il était en train d’afficher dans la ville de Strasbourg.  Ces autocollants parasites étaient tous estampilles Bloc identitaire et l’un portait le slogan : « C’est chez nous que la burqa s’installe. ». Revenant de chez son amie dans l’idée de se cuisiner une pizza maison, DJ Nelson est tombé nez à nez avec le partisan FN qui mutilait ainsi ses affiches.  Le champion du monde DMC 2011 a tenté d’ouvrir le dialogue avec le partisan FN.  La discussion s’est envenimée et a dégénéré. L’individu se serait dirigé vers eux, une serpette à la main en hurlant des insultes racistes. L’ami de Nelson qui l’accompagnait a tenté de s’emparer de l’arme blanche.  C’est là que l’homme lui aurait porté un coup de serpette au cuir chevelu, il l’aurait ensuite menacé en lui plaçant la serpette près de la gorge. Nelson se serait alors saisi du rouleau à pâtisserie qu’il avait dans son sac à dos (pour la pizza maison ndlr) afin de défendre son camarade. C’est là qu’il a reçu un coup de serpette au poignet. Le pire ayant été évité, DJ Nelson  est désormais capable de revenir sur cette agression avec  une certaine ironie : « A deux millimètres près, je perdais l’usage de la main avec laquelle je scratche ».

Comble de l’histoire, c’est l’ «homme serpette », âgé d’une quarantaine d’années, qui est allé porter plainte contre l’ami du DJ, car il a été blessé à la cuisse dans l’altercation. Les  trois hommes ont été entendus par la police qui tente de faire toute la lumière et de déterminer les responsabilités de chacun des protagonistes dans le cadre de son enquête. Inconnu de la police jusqu’ici, l’agresseur de Dj Nelson a finalement été mis en examen pour violences avec arme, à l’issue de sa garde à vue, mercredi 27 octobre.

Heureusement, DJ Nelson va bien et s’en tire avec deux jours d’ITT (incapacité totale de travail). Son ami, jeune rappeur strasbourgeois, est plus sérieusement blessé à la tête, mais ses plaies restent superficielles : il bénéficie d’une ITT de quatre jours.

Si les deux rappeurs s’en tirent bien, cet épisode à première vue débonnaire de la serpette et du rouleau à pâtisserie est révélateur d’un climat raciste de plus en plus alarmant en France (ceci est d’ailleurs vrai pour l’ensemble de l’Europe). Le nombre d’agressions du type de celle qu’a subie Dj Nelson ne cesse d’augmenter. Le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) sur le racisme, publié le 31 mai 2010 recense 1 026 actes racistes et xénophobes en 2009, contre 467 en 2008 et 321 en 2007.

Le dernier « baromètre du racisme » en France publié par l’institut de sondage CSA fait également état d’une augmentation du racisme par rapport à 2009. En janvier 2011, 4% des français se déclarent ouvertement « plutôt racistes » (+1 point), 20% « un peu racistes » (+1 point) et  24% « pas très racistes », (+2 points).  Très exactement la moitié de la population (50%) se déclare « pas raciste du tout » (-4 points). Un Français sur deux (49 % des sondés) estiment que « les étrangers savent mieux profiter du système de protection sociale que les autres ». 28 % considèrent que les Noirs sont « plus forts physiquement que les autres ». 30 % estiment que les juifs ont plus d’influence que les autres dans la finance et les médias. Quant aux homosexuels, 12 % affirment qu’ils « sont plus obsédés par le sexe que les autres » et 4 % se déclarent ouvertement homophobes.

Une tendance qui ne risque pas de s’inverser si les citoyens ne se mobilisent pas pour protester contre le racisme et surtout pour éduquer et rappeler que la France est un pays d’immigration et que sa population est riche parce que métissée. Ainsi, malgré les réticences dans la République à répondre aux questions concernant les origines ethniques et culturelles, le rapport de l’INED « Mesure pour la diversité » (2005-2006), mené dans 7 entreprises, 3 universités, un IUFM et une collectivité locale, montre que les enquêtés nés en France ont au moins un ascendant né étranger pour 51% d’entre eux et un tiers en ont au moins 3.

 


 

Urgence à voir le nouveau spectacle du Cirque Romanès ! Succès et prolongations !
Black Milk & Danny Brown, nouvel EP « Black and Brown » : en écoute ici
Aurore Berthe

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *