Pop / Rock
[Live report] Juveniles au Bus Palladium

[Live report] Juveniles au Bus Palladium

28 février 2014 | PAR Amelie Eleouet

Nous étions hier soir du côté de SoPi pour le retour sur scène des Juveniles, le quatuor electro pop français dont le très remarqué premier album éponyme est sorti l’année dernière, en 2013, cette année phare pour la pop française ! L’été dernier, tu remuais donc déjà au rythme de leurs titres. Car les Juveniles c’est : la voix à la Morrissey de Jean-Sylvain, des sonorités 80’s et des arrangements qui tuent, pour des influences très British !

La première partie était assurée par Piano Club, groupe belge dont l’un des titres figurait dans notre playlist de la semaine dernière.

1506502_10152308943687160_428263915_n

IMG_20140227_230525

Un groupe très à l’aise

Il est déjà presque 23h quand Jean-Sylvain, Thibaut, Christophe et Ousseynou montent sur scène après d’interminables ajustements techniques. Le groupe inaugure la soirée avec “Through The Night”, pour enchaîner directement sur une montée en puissance avec le très rythmé “All I Wanted Was Your Love”. C’est l’aisance du quatuor et surtout de son chanteur Jean-Sylvain qui saute aux yeux. La décontraction est de mise et installe dès le départ une connivence avec le public, qui s’avèrera bien utile par la suite.

Problème technique, quand tu nous tiens

Car très vite, un souci technique vient interrompre leur performance sur “We Are Young”, les obligeant à reprendre le morceau du début. En plus d’une sonorisation moyenne qui atténue un peu la puissance de leur live (basses trop fortes) et masque un peu trop la superbe voix de Jean-Sylvain.

Mais le tout passe comme une lettre à la poste, l’humour et la décontraction du groupe balayant d’un revers de la main toute saillie éventuelle du public qui, plutôt que de lui en tenir rigueur, s’amuse avec lui de ce couac.Quand Jean-Sylvain annonce qu’ils vont reprendre le titre du début, Christophe, l’organiste, en rajoute une couche : “j’adore cette chanson !”, provoquant l’hilarité de la salle.

La soirée se poursuit dans une ambiance électrique sur le live de l’excellent “Truth”, titre de Yuksek pour lequel le groupe a fait un featuring (EP Partyfine).

La suite pour bientôt !

Et un beau cadeau nous attend pour clôturer la soirée. Un titre de leur nouvel album en préparation.
Après un rappel, ils reviennent pour un dernier titre, “Fantasy”, et terminent la soirée en apothéose.
On notera le bel effort sur les arrangements tout au long du live avec un petit côté Hot Chip bien agréable dans les digressions musicales.

On a donc vraiment très hâte de découvrir le deuxième album !

Visuel : copyright Amélie Eleouet

Le talent (bien) caché de George W. Bush
Gagnez 5 séances Vod pour voir le film « Un château en Italie » chez vous
Amelie Eleouet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture