Pop / Rock
Decès de Lou Reed

Decès de Lou Reed

27 octobre 2013 | PAR Yaël Hirsch

Alors qu’il a subi une transplantation hépatique en mai dernier, le chanteur du Velvet Underground est mort aujourd’hui. Le monde de la musique est en deuil. 

Transformer 1Né à Brooklyn en 1942, Lou Reed connaît une adolescence difficile et notamment la douleur des électrochocs à l’hôpital psychiatrique. Après des études de lettres à l’université de Syracuse, il rencontre John Cale avec qui il forme les Warlock, puis toujours avec Cale mais aussi Sterling Morrison et Moe Tucker, il crée le Velvet Unferground au Café Bizarre en 1965 et fréquente la Factory de Warhol. La chanteuse Nico les rejoint en 1967, et le Velvet devient le symbole d’une époque. En 1972, Lou Reed commence en parallèle une longue carrière solo avec un disque qui porte son nom et livre la même année, son bijou, « Transformer », puis l’année d’après le très sombre « Berlin ». Inspirateur des plus grands sur 3 générations, ayant collaboré avec David Bowie, Damon Albarn ou encore Metallica, Lou Reed est un immense artiste dont on n’a pas fini de mesurer l’héritage musical.

visuel (c) couverture de l’album Transformer

Quand Xavier Darcos écrit sur Oscar Wilde
[Live report] Tchaïkovski par Gatti et l’Orchestre National de France
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *