Essais
Quand Xavier Darcos écrit sur Oscar Wilde

Quand Xavier Darcos écrit sur Oscar Wilde

27 octobre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Membre de l’Académie française, agrégé de lettres, universitaire et ancien ministre, Xavier Darcos publie une véritable « somme » sur Oscar Wilde. L’ouvrage est paru chez Plon.

[rating=4]

Xavier Darcos, Oscar a toujours raisonOSCAR WILDE A TOUJOURS RAISON
Ce livre de Xavier Darcos n’est pas une biographie, mais plutôt un hommage rendu à un homme de parole. Oscar Wilde était un homme extrêmement insoumis et rétif face aux platitudes.

LA METHODE WILDE
Pour vivre heureux, vivons masqués. Tel était l’un de ses mots d’ordre. Pour l’écrivain, ce qui importe, ce sont la superficialité et le jeu des miroirs. Ainsi qu’il l’indiquait autrefois, « seuls les esprits légers ne jugent pas sur les apparences ».

L’INSURRECTION JUBILATOIRE
Oscar Wilde, explique Xavier Darcos, était favorable à la liberté insurgée et à la fraternité. Comme il le dit dans un sonnet : « Je n’aime pas tes fils, car ils ne se soucient /Que de leur triste sort, leurs yeux sont sans espoir/Leur esprit ne sait rien et ne veut rien savoir/ ».

Bref, si nous nous trouvons tous dans le caniveau, certains d’entre nous regardent néanmoins les étoiles, ce qui mérite le respect.

L’IMPOSSIBLE ÉCHAPPATOIRE POLITIQUE
La carrière d’Oscar Wilde, allant de la gloire au martyre, fit beaucoup pour sa légende. Rudyard Kilpling affirmait qu’« à quarante ans, un homme est responsable de son visage ». Dans cette perspective, O. Wilde fut responsable de son destin fait de hauts et de bas. Il était très combatif.

FAIRE DE SA VIE UNE ŒUVRE D’ART
Certains en font un martyr du fait de son homosexualité. En public, pourtant, il ne faisait pas de cas de cette orientation. Il s’imaginait perpétuellement jeune et amoureux.

Oscar Wilde aimait les artistes, le monde interlope et les gentlemen qui mènent une double vie. La redécouverte de cet esprit libre et indépendant est une cure de jouvence en ces temps de morosité mondialisée et moralisatrice. Le grand écrivain se méfiait constamment des théoriciens et des doctrinaires. Il voyait la société comme une farce, où chacun joue la comédie. Il s’escrimait à en révéler les déguisements et les feintes. Oscar Wilde était un touche à tout indiscret.

Le livre de Xavier Darcos est très savant. L’ancien ministre aime beaucoup Oscar Wilde, qu’au fil des pages il appelle « Wilde » comme s’ils étaient intimes. Ce livre permet de tout savoir sur Wilde et puis aussi sur… Xavier Darcos ! En lisant son travail, on peine à imaginer qu’il fut homme politique et surtout ministre de l’éducation nationale.

Xavier Darcos, Oscar a toujours raison, éditions Plon, 279 pages, 20,90 euros.

Louis-Napoléon Panel :La Grande Guerre des gendarmes
Decès de Lou Reed
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *