Musique
Playlist de la semaine (19)

Playlist de la semaine (19)

08 juin 2013 | PAR Bastien Stisi

PVT - HomosapienUn nouveau clip déchainé pour les Hot Chip, le retour vital de Primal Scream et la découverte du groupe d’électro pop français le plus décalé de l’année…la playlist de la semaine, rendez-vous hebdo confectionné par Toute la Culture, rien que pour vos oreilles et pour vos tympans exigeants : 

1. Hot Chip, « Dark & Stormy »

Ô merveille : Joe Goddard et sa bande de britanniques timbrés sont de retour avec un nouveau titre, « Dark & Storym », pop toujours pleine de la même électro mélancolique, colorée et futuriste. Le 22 juillet prochain, deux nouvelles versions du morceau seront mises en ligne et à la disposition de nos oreilles déjà impatientes.

2. Primal Scream, « 2013 »

Cuivres désuets, riffs et solos guitareux, bestialité jaggerienne…Ça donne quoi du rock stonien pas fatigué ? Ça donne le dernier album de Primal Scream et son morceau introducteur, qui, loin de sonner « 2013 », défie les lois de la modernité en pondant un morceau ravageur tout droit sorti du meilleur des années 70 tout en redonnant à la couronne rock britannique ses lettres de noblesse les plus éclatantes.

3. Rone ; High Preast, « Let’s Go »

Stupéfiants visuels et sonores, hochements de têtes, voyage futuro-temporel et rétines en apesanteur : un clip officiel pour le décapant « Let’Go » du dj electronica Rone et de son compère High Preast.

4. PVT, « Homosapien »

Pointes de dubstep bégayantes, boucles numériques bourdonnantes, électro lo-fi et charnelle pour le projet alternatif australien PVT, déambulation sinoque dans un monde aussi déstructuré que savamment élaboré : celui d’un lendemain encore inconnu.

5. Fakear, « Morning in Japan »

Trip hop mélodique, volupté rythmique, sample asiatique, voilà « Morning in Japan », le nouvel EP du dj caennais Fakear, découvert en première partie de Wax Tailor au Trianon il y a quelques mois. Qu’elle est belle et prometteuse, la nouvelle scène électronique normande.

6. Arne Vinzon, « Lente Dépression »

Humour sans rire, cynisme sans devenir, lyrics sans conformisme, instrumentation minimale mais second degré flamboyant pour l’ovni électro pop et dépressif de la semaine, qui balade la dextérité de sa plume existentialiste sur un album aussi illuminé que salement obscurci.

7. The Beatles, « Hey Jude »

Et puis, voilà les apôtres britanniques sixty et pères fondateurs de la pop music mondialisée pour appuyer le dossier « Populaire » de Toute la Culture et l’onomatopée répétée et entêtante du mythique « Hey Jude ».

Le Médecin Malgré Lui, Los Angeles – 1990
Paillettes, sang et sexe : l’histoire à la télévision
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *