Musique

Pete Seeger casse sa pipe, Claude François perd son marteau

Pete Seeger casse sa pipe, Claude François perd son marteau

28 janvier 2014 | PAR Céline Duverne

Nous apprenons avec regret le décès de l’artiste Pete Seeger ce matin à New York. Il devait fêter cette année ses 95 ans.

Peter Seeger

Pionnier du folk américain avec Woody Guthrie dans les années soixante, il fut le père spirituel de nombreux artistes de cette mouvance, tels Bob Dylan et Joan Baez.

Membre éminent de Parti Communiste depuis les années 1940, il fut condamné à diverses reprises pour de nombreux outrages au Congrès. Son engagement en faveur des droits civiques lui valut l’amitié de Martin Luther King.

Méconnu du grand public, Pete Seeger est pourtant à l’origine d’une chanson devenue, sous l’égide de Claude-François, l’un des plus grands tubes de la variété française. « If I Had a Hammer », coécrite en 1949 avec Lee Hays et enregistrée par The Weathers, revendique sa vocation contestataire. A l’inverse, la version française, « Si j’avais un marteau », livre un hymne à la vie épuré de toute dimension subversive :

Si j’avais une cloche
Je sonnerais le jour
Je sonnerais la nuit
J’y mettrais tout mon cœur,
Pour le travail à l’aube
Et le soir pour la soupe
J’appellerais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs
Oh oh, ce serait le bonheur…

Visuels : © Wikipédia.

Gagnez 5 séances VoD pour voir le film « La Bataille de Solférino » chez vous
Breaking Bad, la famille au coeur de la saison finale
Céline Duverne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *