Musique

Mike Starr, ex-bassiste d’Alice in Chains, est mort

12 mars 2011 | PAR Mikaël Faujour

Le premier bassiste d’Alice in Chains a été retrouvé mort le 8 mars 2011, victime d’une overdose de speedball (cocaïne + héroïne). Membre de cette formation phare de la scène de Seattle du début des années 90, il avait enregistré trois albums et un EP avant d’être exclu en raison de son addiction naissante, le groupe se contentant alors d’annoncer qu’il était usé des tournées intensives.

Après avoir enregistré l’excellent EP à dominante acoustique Sap, puis le meilleur album studio du groupe, Dirt (tous deux parus en 1992), il fut alors remplacé par Mike Inez, qui officiait aux côtés d’Ozzy Osbourne.

Hormis Sun Red Sun, unique album du groupe homonyme formé avec d’anciens membres d’Anthrax, Black Sabbath ou Savatage, paru en 1995, Mike Starr semble avoir disparu du monde musical… tout comme son ex-complice Layne Staley, exceptionnelle voix d’Alice in Chains, qui succombera lui aussi à une interminable addiction, en 2002. Il ne participe pas à la reformation d’Alice in Chains en 2005, ni au remarquable album qui paraît en 2009, Black Gives Way to Blue.

En 2010, il apparaît dans un programme de télé-réalité intitulé « Celebrity Rehab with Dr. Drew », qui rend compte de sa lutte contre l’addiction et de ses tentatives de désintoxication. Retrouvé mort dans l’appartement où il vivait à Salt Lake City, l’ex-bassiste d’Alice in Chains avait 44 ans.

 

Partez à la recherche du Cerveau inconnu
Gagnez 2×2 places pour « La vie assez brève de Simon Edgar Funkel » au théâtre de l’Aire Falguière le 17 mars
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture