Musique

Michel Petrucciani ou le parcours d’un géant, un film de Michael Radford

11 août 2011 | PAR Coline Crance

Cet été, le spectateur qui n’est pas parti en vacances ou qui se languit de ce temps pluvieux aura le plaisir de pouvoir découvrir en salle le dernier film de Michael Radford sur le grand pianiste de Jazz Michael Petrucciani, un documentaire émouvant sur le parcours extraordinaire de ce pianiste qui révolutionna le jazz.

Le destin lui a donné d’incroyables mains. Mais il est né avec une ostéogénèse imparfaite ou maladie des os de verre, un trouble génétique invalidant, qui fait que ses os se cassent à la moindre pression. Il ne dépassa jamais les quatre vingt onze centimètres et dû supporter tout au long de sa vie de terribles douleurs. Mais comme pour compenser cette malédiction, la vie lui donna deux dons : un extraodinaire don pour la musique et une personnalité charismatique qui charma tout le monde et plus particulièrement les femmes qu’il put rencontrer….

Michael Radford rend à travers des témoignages et des images d’archives hommage à ce vibrant et génial pianiste. Face à la perversité de son destin,  il filme cet homme qui avance et qui court à la fois vers sa musique et sa mort. Le charisme de Petrucciani captive même à l’écran. Passionné, génial , amoureux de la vie et des femmes, il montre qu’aucune fatalité ne peut pas être surmonté. Doué d’un charisme extraordinaire autant charmeur que destructeur et d’un de mental de fer, son excessivité le pousse à avancer vers cette vie qu’il lui est comptée. L’impossibilité de réaliser son rêve le plus simple  » celui de pouvoir marché juste sur une plage avec une femme à ses côté » , l’emporte dans le tourbillon de la musique qui le fait vibrer, le jazz. Jusqu’au bout malgré les douleurs, la progressive déformation de son corps dû à ses prouesses pianistiques, Petrucciani enchaîne les concerts, se donne à la vie et à son public. Chez Petrucciani, la peine et la douleur ne rejoignent jamais l’impuissance mais frôlent le sublime et la perfection.

A travers des témoignages drôles et émouvants, le portrait de ce rescapé surdoué, étonne, émeut et ne peut que questionner sur ses sources sublimes d’inspirations. Les femmes, son goût pour la décadence et les fêtes ? Tout à la fois, celle de savoir qu’il ne pourra jamais donner à une seule personne et d’avoir alors choisi la vie dans sa totalité. Un documentaire à découvrir.

Michel Petrucciani de Michael Radford, sortie en salle le 17 Août 2011. durée : 1h42

 

Infos pratiques

Vous êtes nés à la bonne époque : Matthieu Jung plonge dans les affres de la quarantaine au féminin
Sziget, point d’étape #3
Coline Crance

One thought on “Michel Petrucciani ou le parcours d’un géant, un film de Michael Radford”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *