Musique
[Live report] SoulAÿrès – Love and failures

[Live report] SoulAÿrès – Love and failures

11 octobre 2014 | PAR Nausicaa Ferro

Leur second album Love and Failures est sorti le 6 octobre dernier sous le label lyonnais c’est pas des manières. Le groupe SoulAÿrès définit son style comme du folk rock parsemé d’accents orientaux et celtiques. En concert le 10 octobre aux Trois Baudets, les quatre musiciens présentaient pour la première fois ce 2ème opus. Du pur bonheur. 

SoulAÿrès fait partie de ces groupes qui produisent de la magie quand ils jouent. La voix de Séverine Soulaÿrès s’envole vers le ciel, rythmée par les percussions et les choeurs de Myriam Essayan. Les guitares de Christophe Jacques et de Séverine Soulaÿrès, le violoncelle de Paul Marchand donnent une ligne de cordes à l’harmonie musicale, pour un résultat féerique. Et si les inspirations celtiques entraînent davantage le public aux pays des fées, certains titres comme Hani nous téléporte dans l’Orient des 1001 nuits. C’est donc un voyage des sens, de l’âme, des frissons que ce groupe procure quand il joue. Leur second album Love and Failures parle d’amour, « un mélange de lumière et d’obscurité… parfois dans l’ombre, se trouve une faille d’où jaillit la lumière » philosophe Christophe Jacques, auteur et compositeur d’une partie de l’album. En live, les quatre membres du groupe sont beaux, lumineux, généreux, la scène sublime leur talent et les écouter procure du bonheur à l’état pur. Promis.

Nausicaa Ferro

© C’est pas des manières

Box-office français de la semaine : Sophie Marceau domine le top 10 des entrées en salle
« La passion des soldats de la Grande Guerre » au Théâtre de l’Opprimé
Nausicaa Ferro

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture