Musique
L’électrique Melissmell sort son premier album

L’électrique Melissmell sort son premier album

17 janvier 2011 | PAR Benoit Dabout

On retrouve beaucoup d’influences dans la musique de Melissmell. Le spleen baudelairien, l’anarchie de Ferré, du Brel et l’émotion de Bertrand Cantat. « Ecoute s’il pleut » est le titre de son premier album.

Sur scène avec Stefano Bonacci à la guitare et Thomas Nicol au violoncelle, Melissmell a su s’entourer pour cet album. On y retrouve Laurent Jaïs (Manu Chao, Brigitte Fontaine) à la réalisation, Hugo Chchosz à la basse (Grande Sophie, Eiffel), Philippe Entressangle à la batterie (Etienne Daho, JP Nataf), et Matu au piano (Indochine, Frères Misères).

Avant de sortir son album, la chanteuse a fait beaucoup de chemin. La chanson est inscrite dans ses gênes. Son rêve est de vivre de la musique, pour cela elle a fais du graphisme, de la vente et de la peinture afin de financer son disque et faire sa promotion.

Parti à Lille puis à Paris, elle vit en faisant la manche et en chantant partout où elle pouvait le faire. C’est à Strasbourg qu’elle trouva ses musiciens Stefano et Thomas.

Son album est à l’image de son parcours : engagement, lucidité, romantisme, tendresse et violence.

 

 

Portishead en concert le 19 juillet aux Arènes de Nîmes
Metal : Kylesa + Black Tusk + Howl à Savigny-le-Temple le 11 février
Benoit Dabout

One thought on “L’électrique Melissmell sort son premier album”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture