Musique

Le festival Jazz Nomades en péril

Le festival Jazz Nomades en péril

13 avril 2011 | PAR Aude Lallart

Le festival parisien propose des créations dans des domaines aussi variés que la poésie, le cirque, le théâtre et la danse. Des scientifiques, des théoriciens sont également invités.
Mais il se pourrait bien que cette année, cet évènement n’ait pas lieu, faute de subvention.

Le festival Jazz Nomades est l’un des seuls festivals parisien à défendre des artistes inclassables, de Joëlle Léandre à Jörg Müller. Evènement annuel, il se déroule habituellement au mois de mai dans la salle prestigieuse des Bouffes du Nord. Or, cette 8ème édition qui devait avoir lieu dans quelques semaines risque d’être annulée. En effet, l’ADAMI vient d’annoncer qu’elle n’octroierait pas sa subvention de 12000 euros (pour un total de 120000 euros de budget)-une aide sur laquelle l’équipe du festival pouvait compter depuis 2003.

Les réactions de soutien ne se sont pas fait attendre : Un concert aura lieu le 3 mai à 20h au Point Éphémère avec Marc Perrone, Serge Teyssot-Gay, Fantazio, Joëlle Léandre, Dgiz et de nombreux artistes. Blaise Merlin interviendra au New Morning le 9 mai aux côtés de Bernard Lubat afin de mettre l’accent sur les valeurs éthiques, humaines et artistiques portées par la démarche des organisateurs du festival.

« Réflexion sur le sens d’une création ouverte, libre et exigeante » dixit Blaise Merlin et l’équipe de l’Onde & Cybèle, une édition du festival en 2011 et 2012 devait s’exporter au théâtre Garonne à Toulouse et au Channel, à Calais. Une tournée du festival et de ses créations au Liban, en Tunisie et en Egypte, se préparait pour 2013. En dehors de ces projets, le festival est présent toute l’année sur des manifestations comme Paris Quartiers d’Été, les festivals d’Avignon/In, d’Aurillac/In, MIMI-Marseille… Bien évidemment, si cette 8ème édition Parisienne ne peut se concrétiser, ce sera également le cas de ces manifestations nationales et des projets de tournée sur le continent Africain.

L’équipe du festival a déjà demandé une aide d’urgence à la Mairie de Paris, mais il n’est pas certain que cette aide et les autres formes de soutien mises en place ces dernières semaines, suffisent à combler ce vide budgétaire, à seulement un mois et demi de la manifestation. Sans un secours exceptionnel des partenaires de Jazz Nomades, le programme de cette édition 2011 ne pourra pas être maintenu.

(c) visuel-kaija saariaho

Dans l’obscur royaume de Giorgio Pressburger, bouleversante catabase au cœur de l’enfer du XXème siècle
Live report : Yoav et Buck 65 au Nouveau Casino (12/04/2011)
Aude Lallart

One thought on “Le festival Jazz Nomades en péril”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *