Musique

La programmation 2010 d’Aix : quand le classique se fait mythique

13 juin 2010 | PAR Yaël Hirsch

Depuis sa création, en 1948, le festival d’Aix en Provence est un des grands rendez-vous  lyriques européens. Cette année encore, la programmation contribue à la perpétuation du mythe.

Sur la scène lyrique internationale, on aurait cru le baroque un peu passé de mode pour laisser place à un engouement général pour l’Opéra Français du XIX e siècle. Aix prouve qu’il n’en est rien avec une coproduction franco-austro-danoise de l’ « Alceste » de Gluck dirigé par Ivor Bolton et interprété par Véronique Gens dans le rôle titre. Et surtout avec une superbe affiche pour la production de « Pygmalion » (suivi de « Hyppolite et Aricie ») de Rameau, dirigé par Sir William Christie menant toujours à la baguette ses Arts Florissants et une chorégraphie signée Trisha Brown (voir notre article sur l’hommage parallèle rendu à Robert Rauschenberg par la chorégraphe américaine).

Par ailleurs  la tête de l’orchestre de l’Opéra National de Lyon, Kazushi Ono dirigera « Le Rossignol et autres fables« , d’Igor Stravinsky, dans une mise en scène signée Robert Lepage. Et la saison s’ouvrita sur un « Don Giovanni » Franco-Russe de Mozart. Enfin, la salle Grand Saint-Jean sera le théâtre de la création mondiale de l’opéra d’Oscar Strasnoy, »El Regresso« , sur un livret d’Alberto Manguel.

Côté voix, le digne successeur de Dietrich Fischer-Dieskau, Matthias Goerne, intérprétera le 19 juillet des lieder de Schumann et Brahms.

Et en musique classique, le maître des instruments anciens, Jordi Savall, prévoit avec son Hespérion XXI un hommage à notre belle méditerrannée (le 14 juillet). Enfin, Sir Colin Davis et le London Symphonic Orchestra, interpréteront le « Concerto pour violon op.61 » de Beethoven et la symphone n° 5 de Sibelius.

Festival d’Aix en Provence, du 1er au 21 juillet, toutes les infos pratiques ici. Notez qu’un tarif jeunes existe pour les moins de 28 ans, donnant accès aux opéras pour 15 euros et aux concerts pour 10 euros.

Festival d’Aix : l’hommage de Trisha Brown à Robert Rauschenberg
Alagna, Dessay et Florez, aux Chorégies d’Orange 2010
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *