Danse

Festival d’Aix : l’hommage de Trisha Brown à Robert Rauschenberg

13 juin 2010 | PAR Joelle

Le vendredi 4 juin 2010 la chorégraphe américaine et sa troupe ont rendu hommage au père de l’expressionnisme abstrait. Avec des décors et des lumières signées par Rauschenberg lui-même. La boîte à sorties était à ce grande évènement du printemps du Festival d’Aix et vous livre quelques impressions…

Le spectacle est constitué de 3 chorégraphies remarquables, qui témoignent bien de l’œuvre post -moderne de cette grande artiste américaine des années 60 qu’est Trisha Brown.

Pour cette scénographie, elle a souhaité rendre hommage à son ami Robert Rauschenberg à travers trois tableaux : « Foray Foret », « You can see us », et « Galcial Decoy ».

On retrouve l’ambiance « abstraite » liée à l’absence musicale, à l’austérité des décors et des costumes…où règnent la liberté d’expression, la fluidité des mouvements mais aussi une certaine poésie ;

A noter, le volet « You can See us » qui consiste en un jeu de miroir, où un homme danse face aux spectateurs alors que son double féminin tourne le dos, et ne se dévoile jamais aux spectateurs…

photo : Naoya Ikegani

« Hommage à Robert Rauschenberg« , Trisha Brown Danse Company, vendredi 4 juin 2010, 20h00, Grand Théâtre de Provence, 380 avenue Max Juvenal, 13100 Aix-en-Provence.

Poison violent de Katell Quillévéré
La programmation 2010 d’Aix : quand le classique se fait mythique
Joelle

2 thoughts on “Festival d’Aix : l’hommage de Trisha Brown à Robert Rauschenberg”

Commentaire(s)

  • Sylvie Baumann

    Bonsoir 2 places à céder pour Pygmalion par les Arts Florissants (William Christie) et chorégraphie de Trisha Brown le lundi 19/07/2010 au festival d’Aix. Contact : [email protected]

    juillet 1, 2010 at 21 h 33 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture