Musique
La playlist de la semaine (191) Cool.

La playlist de la semaine (191) Cool.

12 février 2017 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Cette semaine, la playlist est cool, limite snob. Entre un clip pailleté et une reprise cynique, on s’amuse.

Warhaus – Machinery (Official Video)
Voix sexy qui susurre + clip glam rock+ refrain addictif = gros tube. Ce dernier morceau de Warhaus tiré de son album We Fucked A Flame Into Being est l’occasion d’annoncer qu’il passera par Paris le 13 avril au Café de la Danse.

John Milk – When I Get Down
John Milk revient avec Paris Show Some Love, pour l’instant, l’album sort le 24 mars, on peut remuer sur « When I Get Down », un titre efficace hyper dansant qui mêle funk, dance et RnB.

Piers Faccini – Bring Down The Wall

Piers Faccini sera en concert ce soir à La Philharmonie. L’occasion de revoir le clip qui accompagne « Bring Down the Wall » extrait de son album  I Dreamed An Island 

Agar Agar – You’re High

Finies les pelles roulées furieusement, c’était au siècle dernier. En 2017, alors que l’Europe s’effondre, la tristesse s’empare de ce qui nous excitait avant.  Agar Agar reprennent le hit « French Touch » de Demon « You Are My High ». On attend le clip… et on avoue que cette reprise efficace est dans l’air du temps.  Ils seront en concert à la Gaité Lyrique en septembre 2017.

Benjamin Siksou – « Tombé du Camion »
Le multi-instrumentiste remarqué à la Nouvelle Star 2008 et de plus en plus présent sur grand écran (en tant que fils de Sophie Marceau dans La Taularde cette année) sort enfin son premier album. Pour l’occasion, il est sur la scène du petit bain le 18 avril. Pour son nouveau clip, « Tombé du Camion », il a choisi une ambiance festive et glamour. Un titre simple, entraînant et que vous ne manquerez pas d’entendre à la radio en chantant en cœur avec le beau chanteur « C’est CââââââdÔ ».

[BERLINALE, JOUR 3] En rupture avec la réalité
[Live report] « Exil » matérialise les douleurs irréparables de l’ailleurs
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture