Musique

Kurt Cobain : une statue commémorative pour les 17 ans de sa mort

12 avril 2011 | PAR Mikaël Faujour

Le 8 avril 1994, alors qu’il avait disparu depuis quelques jours, était retrouvé le corps de Kurt Cobain. Celui qui était l’âme et la voix de Nirvana, en proie à une addiction à l’héroïne et à la dépression s’était suicidé, mettant fin aussi à une carrière musicale aussi riche d’accomplissements que de promesses, à la suite du fantastique MTV Unplugged enregistré fin 1993 et qui serait publié quelques mois après sa mort. Natif d’Aberdeen, celui qui fut – malgré lui – consacré porte-parole d’une génération (la presse adore ce genre d’inepties) et en tout cas, d’une certaine manière symptomatique avec d’autres artistes de l’époque du désenchantement profond de la jeunesse ayant traversé les années Reagan, demeure une des plus incontestées grandes figures de l’histoire du rock.

A l’occasion des 17 ans de sa mort, qui fut évaluée par le médecin légiste au 5 avril, une statue a été dévoilée, dans sa ville natale de l’Etat de Washington. Plutôt qu’une hideuse statue à son effigie, c’est son instrument qui a été reproduit (d’ailleurs la ronde-bosse n’est pas particulièrement belle, d’une grise austérité) : la célébrissime guitare Jagstang dessinée par lui-même et réalisée pour lui, qu’il utilisa lors de l’ultime tournée de Nirvana, hybride de deux modèles de guitares Fender : la Jaguar et la Mustang.

Les sorties cinéma du mercredi 13 avril
Palme d’honneur pour Bertolucci lors du 64eme Festival de Cannes
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *