Cinema
Les sorties cinéma du mercredi 13 avril

Les sorties cinéma du mercredi 13 avril

12 avril 2011 | PAR Lea Iribarnegaray

Cette semaine, la littérature s’invite au cinéma avec l’adaptation de « Mon père est femme de ménage » de la romancière Saphia Azzeddine et la transposition de la nouvelle « Women without men » de Shahrnush Parsipur. Pour fêter les vacances, les enfants sont gâtés avec la sortie de « Rio » par le créateur de « l’Age de Glace » et le retour de Winnie l’Ourson !

 

– « Mr Nice » (Mister Nice) de Bernard Rose avec Rhys Ifans, David Thewlis (Grande-Bretagne, 2H01, avertissement publics sensibles) : Un film sur la vie du trafiquant de marijuana Howard Marks, pas désagréable à regarder mais assez agaçant par ses partis pris et son côté modeux. (voir notre article)

 

– « Mon père est femme de ménage » de Saphia Azzedine avec François Cluzet, Jérémie Duvall (France, 1H20) : La romancière Saphia Azzeddine s’essaye au cinéma, en adaptant son deuxième roman. Polo a 16 ans et les complexes d’un ado de son âge. Entre une mère alitée et une sœur qui rêve d’être miss, le seul qui s’en sorte à ses yeux, c’est son père. Hélas, il est femme de ménage… (voir notre article)

 

– « Rabbit Hole » de John Cameron Mitchell avec Nicole Kidman, Aaron Eckhart, Dianne Wiest (Etats-Unis, 1H32) : Ce film aborde avec délicatesse et pudeur un drame que l’on ne peut souhaiter à personne : celui de la perte d’un enfant. (voir notre article)

 

– « Rio » (3D) animation de Carlos Saldanha (Etats-Unis, 1H30) : Blu, un ara bleu domestique mène un vie choyée – il ne sait même plus voler – en Amérique du Nord quand la science l’appelle au Brésil : il doit y rencontrer Perla, la dernière femelle de son espèce, une beauté en liberté qui va se charger de le déniaiser et lui apprendre la nature sauvage.

 

– « Road to nowhere », de Monte Hellman avec Tygh Runyan, Shannyn Sossamon (Etats-Unis, 2H01) : Un jeune réalisateur sombre dans une affaire criminelle pendant le tournage de son nouveau film. Le cinéaste, producteur culte de « Reservoir Dogs » revient après vingt ans d’absence avec ce film qui a reçu un Lion d’or spécial à Mostra de Venise en 2010.

 

– « Women without men » de Shirin Neshat (Allemagne/Autriche/France,1H35) : Le premier film de la cinéaste iranienne Shirin Neshat adapté de la nouvelle au titre éponyme de Shahrnush Parsipur. Récompensé par le Lion d’argent de la meilleure réalisation à la Mostra de Venise en 2010, il dépeint quatre destins de femmes lors des troubles de 1953 en Iran. (voir notre article)

 

– « L’autobiographie de Nicolae Ceausescu » de Andrei Ujica (Roumanie, 3H00) : Ce long métrage (trois heures) historique d’un nouveau genre, présenté en 2010 hors compétition au festival de Cannes, utilise uniquement des images d’archives officielles du dictateur roumain, sans commentaire pour résumer son régime, de 1965 à 1989.

 

– « Sept frères », animation de Riitta Nelimarkka et Claude-Louis Michel (Finlande/France, 0H55) : Sept frères orphelins, préférant l’oisiveté aux travaux de la ferme familiale dont ils ont hérité, entament un voyage initiatique à travers les forêts et les hautes plaines du Sud de la Finlande pour échapper aux autorités qui veulent les obliger à apprendre à lire et écrire.

 

– « Winnie l’Ourson », animation de Stephen J. Anderson et Do Hall (Etats-Unis, 1H03) : Les studios Disney sont de retour dans la Forêt des Rêves Bleus avec « Winnie l’Ourson », la première aventure de Winnie l’Ourson signée Walt Disney Animation Studios sur grand écran depuis plus de 35 ans. (voir notre article)

 

– « Les collections de Mithat Bey » de Pelin Esmer avec Mithat Esmar, Nejat Isler (Turquie/France/Allemagne, 1h50) : Pour Mithat, octogénaire et collectionneur passionné, Istanbul est belle et généreuse. Pour Ali, le concierge de son immeuble, la ville n’est qu’un amas de bâtiments sans importance. Leurs destins vont se sceller lorsque les copropriétaires décident d’entreprendre des travaux.

 

– « D’un film à l’autre » documentaire de Claude Lelouch (France, 1h44) : Un film-mémoire, sincère, passionné et passionnant sur l’amour de filmer. (voir notre article)

 

 

– « Nuit Bleue » de Ange Leccia avec Cécile Cassel, François Vincentelli, Alexandre Leccia (France, 1h26) : Une jeune femme Corse, Antonia, revient sur son île natale après la disparition en mer de l’un des siens. Elle est partagée entre Ettore, son ancien amour, et Alexandre, un jeune homme aussi mutique que lumineux. Ancré dans le milieu masculin du nationalisme armé, le film donne une grande place aux paysages du Cap-Corse (nord-est de l’île).

 

– « La proie » d’Eric Valette avec Albert Dupontel, Alice Taglioni, Sergi Lopez (France, 1h42, film interdit aux moins de douze ans) : Avec puissance, rythme et lyrisme, Éric Valette signe un nouveau thriller d’action détonnant. Un braqueur s’évade de prison pour traquer son ancien codétenu, un tueur en série qui a entrepris de lui coller ses crimes sur le dos. Une policière de la Brigade des Fugitifs se lance à la poursuite du braqueur, devenu bien malgré lui l’ennemi public numéro un. Quand chacun des protagonistes aura été au bout de lui-même, qui sera le chasseur, et qui sera la proie ? (voir notre article)

 

– « Robert Mitchum est mort » de Olivier Babinet et Fred Kihn avec Olivier Gourmet, Pablo Nicomedes (France/Pologne/Belgique/Norvège, 1h31) : Cette Odyssée lunaire et mélancolique entre vitamines et somnifères avec Olivier Gourmet et Pablo Nicomedes et Barkary Sangaré a bien du mal à tirer son épingle du jeu. Franky est un acteur de seconde zone en pleine dépression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star et l’embarque sur les routes d’une Europe improbable, à la recherche d’un cinéaste mythique, direction le cercle polaire… Mais le chemin est semé d’embûches et de femmes fatales… (voir notre article)

 

– « Scream 4 » de Wes Craven avec Neve Campbell, Courtney Cox, David Arquette (Etats-Unis, 1h47, film interdit aux moins de douze ans) : « Vous êtes mes années 90 » dit l’attachée de presse de  Sidney Prescott à Gale Weathers. Et c’est vrai…15 ans après le premier opus, le quatrième du nom sort sur les écrans le 13 avril. Munissez -vous de Pop-corn, préparez-vous à avoir peur, mais surtout à rire, Scream 4 est plus divertissant que prévu! (voir notre article)

(Sources AFP et Toutelaculture.com)

Chanel : Carine Roitfeld et Karl Lagerfeld en collaboration
Kurt Cobain : une statue commémorative pour les 17 ans de sa mort
Lea Iribarnegaray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *