Musique

Jah Cure et Mr Vegas à l’Elysée-Montmartre le 13 février

07 février 2011 | PAR Jerome Gros

Dimanche 13 février 2011, l’Elysée-Montmartre accueille deux ténors de la scène reggae/dancehall contemporaine avec la venue du chanteur Jah Cure et celle de Mr Vegas.

Jah Cure n’a pas une carrière commune. Le chanteur commence très tôt et rencontre des figures emblématiques de la scène reggae jamaïcaine comme Sizzla ou Capleton dès son plus jeune âge. Mais, à 19 ans, en 1998, il est arrêté et emprisonné pour viol (il clamera toujours son innocence). Loin de briser son élan, cela n’empêche pas Jah Cure de continuer à chanter. Il enregistre même des chansons depuis sa cellule.

Un premier album sort en 2000, Free Jah Cure, dans lequel on retrouve toute la splendeur du style de l’artiste : des rythmes faisant écho à la scène jamaïcaine des années 70 auxquelles ont été ajoutées les ficelles de la scène « nu-roots », une voix particulièrement travaillée et lyrique, qui emporte totalement, et des textes qui, au fil des années passées derrière les barreaux, sont de plus en plus réfléchis et profonds (comme en témoigne la chanson « True Reflections », de l’album du même nom sorti en 2007 à sa sortie de prison).

Le premier album de Jah Cure recèle ainsi des titres intemporels qui connaissent un très grand succès dans les îles comme en Europe, à l’image de la chanson « Sunny Day », que tous les amateurs de reggae fredonnent de temps en temps, ou encore « Spread Jah Love ». Jah Cure sort trois albums entre 1998 et 2007, tous connaissant un succès important. En fait, il est déjà célèbre qu’il sort de prison et reprend sa carrière plus affamé que tout. Deux albums sortent, avec des perles. Ainsi, « To Your Arms of Love » ou encore « What Will It Take » sont deux immenses succès, notamment en France. Le chanteur rattrape le temps perdu sur le plan scénique, mais il est cependant rare : ce dimanche sera donc une occasion à ne pas manquer.

Mr Vegas est un chanteur de dancehall jamaïcain qui connaît ses premiers succès à la fin des années 90. Ce sont particulièrement les titres « Heads High » et « Nike Air » qui lancent sa carrière. Le style bien particulier du jeune chanteur lui a permis de se démarquer des autres et d’atteindre le succès. En effet, c’est avant tout la voix unique de Mr Vegas qui a contribué au succès qu’il a connu : une voix aiguë, perçante, entraînante.

Le chanteur, s’il consacre beaucoup de son temps à la production, a tout de même sorti six albums entre 1998 et 2008, parmi lesquels l’excellent Heads High (son premier album). L’artiste, s’il n’a pas fait d’albums depuis trois ans et s’il avait annoncé qu’il arrêtait la musique, continue tout de même de sortir de nouvelles chansons, à l’image de « Man a Gallis ». On peut aussi noter certaines collaborations à succès, comme sur « Hot Gal Today » avec Sean Paul, ou encore « Tout le monde debout » des Neg’ Marrons. Les grands succès de Mr Vegas sont notamment « Pull Up », « Must Come a Road », ou encore « Tamale ».

Le concert, dont la première partie sera assurée par le chanteur Red Rat (on peut notamment citer sa collaboration avec Lord Kossity sur le titre « So Sexy ») est donc un événement à ne pas manquer.

Rendez-vous ici pour acheter vos billets.

Infos pratiques

Nouveau succès triomphal pour les Folles Journées de Nantes
Les Français perdent la foi
Jerome Gros

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *