Musique
Jack White reprend du Mozart

Jack White reprend du Mozart

05 septembre 2011 | PAR Clement Fraioli

Jack White est connu pour le nombre et la diversité de ses projets musicaux. Ainsi, on a pu le voir au sein des désormais cultes White Stripes, mais également du super-groupe The Raconteurs, et des Dead Weather. Cependant, nous pouvons affirmer qu’aucun de ces groupes n’a suscité autant d’interrogations et d’étonnement que sa dernière lubie artistique.

Le musicien originaire de Détroit a réussi à réunir des clowns fous, du hip-hop et de la musique classique au sein de son label Third Man Records, producteur par exemple des 5.6.7.8’s et de Black Milk. Nous prenons donc le groupe Insane Clown Posse, duo emblématique de Horrocore (rap hardcore marqué par un univers et des paroles maléfiques), le duo rock JEFF the Brotherhood, et un morceau de Mozart datant de 1782, intitulé Leck mich im arsch (littéralement « lèche moi le cul »), et nous avons la dernière folie de Jack White.

Si on ne sait pas trop quoi penser de ce morceau (le site Rock Insider parle tout de même de « cauchemars », et le blog Consequence of Sound renchérit en affirmant que « la fin du monde c’est pour aujourd’hui »), on ne peut nier qu’il fait dans l’originalité et qu’il a le mérite de lier des univers jusque là indépendants les uns des autres. Pour finir, le titre sera disponible en téléchargement et en vinyle le 13 septembre prochain, avec, en face B, un autre morceau des Insane Clown Posse, Mountain Girl.

Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre idée sur cette OMNI (Objet Musical Non Identifié)…

Aldo Romano rend un hommage parfait à Don Cherry
Le livre rouge de Jung au musée Guimet
Clement Fraioli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *