Musique

Incroyable Talent : le premier prime a cru trouver sa Susan Boyle

25 novembre 2009 | PAR Yaël Hirsch

Alors que remplacer « Desperate houswives » n’est pas facile, en termes d’audiences, pour M6, la chaîne proposait hier soir le premier prime de la version française du télécrochet qui a fait connaître (et non gagner) Susan Boyle. Le mot d’ordre de l’émission est donc, pour cette quatrième édition « En France aussi, il y a forcément autant de talent !!! ». Et, coup de chance, Agnieszka, jeune femme enrobée à la voix scotchante, l’héxagone a cru découvrir sa propre Susan Boyle.

Désormais, chaque mardi à 20h40, Alex Goude et Sandrine Corman prennent le relais des Desperate housewives sur M6 pour divertir les Français. Avec un titre d’émission changé de « Incroyable Talent » en patriotique « La France a un incroyable Talent », le plus simple est donc de montrer aux Anglais que nous aussi nous avons des femmes qui l’air de rien, cachent une voix capable d’ensorceler le monde entier. Bon, le mot d’ordre est  donc de trouver une Susan Boyle Gauloise, ce qui réduit un peu l’objectif de « découvrir des univers artistiques toujours plus originaux » que s’est normalement donné l’émission.

Agnieszka, une jeune femme au physique imparablement décrit comme « brut », pour rester politiquement correct, et à la voix de fée a mis les larmes aux yeux des trois jurés, Gilbert Rozon, Smain et Valérie Stroh en interprétant « Calling you », tiré de la BO du film « Bagdad café. » Mais voici la question clé : manque-t-il quelques rides à la trentenaire travaillant dans un hôpital pour vendre autant d’albums que Susan Boyle?

En attendant, sur le forum de l’émission, les internautes s’ébahissent de la cruauté facile de Gilbert Ronzon.

Dvd : la triste histoire de Clara Schumann
Rendez-vous : Charlotte Gainsbourg à la Fnac Montparnasse le 10 décembre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Incroyable Talent : le premier prime a cru trouver sa Susan Boyle”

Commentaire(s)

  • Rockwool

    Tout le monde parle de Agnieszka comme la future Susan Boyle !
    Faut il avoir plus de trente ans, quelques kg en trop pour prétendre à avoir quelques talents ??
    J’ai de loin préféré la prestation de la petite Lola qui, non par le titre qu’elle a présenté mais par sa présence et sa voix, m’a complétement ému.Je pense qu’elle ira loin car elle a une vraie personnalité….

    novembre 26, 2009 at 8 h 14 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *