Musique

Hindi Zahra, lauréate du prix Constantin 2010

13 novembre 2010 | PAR Mikaël Faujour

Après Mickey 3D, Camille ou encore Emily Loizeau, c’est la chanteuse marocaine – et française d’adoption depuis 1993 – Hindi Zahra qui a remporté hier soir le prix Constantin 2010. Ce prix récompense annuellement la révélation musicale de l’année écoulée. La concurrence n’était pas mince, encore une fois, puisque étaient également en lice Féloche, Camelia Jordana, Ben l’Oncle Soul, l’insupportable Stromae et la bien plus insupportable gueux-chiste (sous cellophane TF1) Zaz.

À sa sortie en janvier, nous vous avions vanté le bel album de Hindi Zahra, le bien nommé Handmade. Premier album tardif pour une artiste mûre (elle a 30 ans) et en pleine possession de ses moyens, le disque déroulait une douce mélancolie dans des compositions nourries de folk, de jazz, de blues électrique réminiscent de JJ Cale et de musique traditionnelle berbère. Comme l’indique le titre (« Fait à la main »), le travail est  artisanal et la production dépouillée montre un refus du chichi très bien senti. À la clé, un succès critique et commercial très mérité. Et le prestigieux prix Constantin pour couronner le tout. Longue vie à Hindi Zahra !

Le village des ombres : rencontre avec le réalisateur et les deux comédiennes
Live report : Alter Bridge à la Maroquinerie (12/11/10)
Mikaël Faujour

3 thoughts on “Hindi Zahra, lauréate du prix Constantin 2010”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *