Musique

Feeder de passage au Trabendo, le 2 novembre

15 octobre 2010 | PAR Sarah

Le groupe gallois Feeder est bel et bien de retour avec un nouveau label (Big Teeth Music créé par le groupe lui-même), un nouveau batteur (Karl Brazil), un nouvel album énergique (Renegades) et de nouvelles intentions clairement destructrices… Et une date au Trabendo.

Avec Renegades, Feeder montre clairement son désir de mettre de côté la power pop qu’on lui connaissait sur les albums précédents pour chevaucher de nouveau les guitares qui font mal et qu’on a pu entendre dans les premières créations du groupe. Le titre de l’album et ceux, explicites, de certains morceaux (« White Lines », « Barking Dogs », « City In A Rut ») prouvent à quel point le groupe veut tout casser et marquer le rock britannique de son empreinte.

Malgré tout, Feeder n’est pas devenu un groupe de metal à l’américaine, mais reste un groupe de rock britannique dans la plus pure tradition : la fameuse formule du trio guitare/basse/batterie, des lignes mélodiques imparables, des guitares omniprésentes, des rythmiques entraînantes et des refrains que tous les fans pourront reprendre en chœur en concert s’ils ne sont pas occupés à pogoter ! On retrouve tous ces ingrédients sur le single « Renegades », dont le refrain rappelle le tube « Holiday » de Green Day et qui va, à n’en pas douter, retourner le Trabendo lors de la prochaine venue du groupe le 2 novembre 2010 à Paris pour une date unique.

Au milieu de l’album, Feeder délivre un planant « Down to The River », baigné de chœurs entêtants, comme un interlude, une pause, dans ce déferlement de guitares. Mais tout repart de plus belle dès le titre suivant « Home » à mettre dans son iPod entre les morceaux de Linkin Park et de Rage Against The Machine. L’album se termine sur « The End »… qui n’est pas une reprise du morceau des Doors, et, qui, espérons-le, n’est pas censé marquer la fin du groupe car il est encore jeune et a encore beaucoup d’énergie à revendre.

L’annonce de leur retour en France est ici.
Le concours pour gagner des places de concert ici.
Vous pouvez acheter l’album sur toutes les plateformes de téléchargement légal ou bien depuis le site britannique d’Amazon.

Anfa

http://www.amazon.co.uk/Renegades-Limited-Feeder/dp/B003NOGNW4/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1287148555&sr=1-1

Infos pratiques

Il reste du jambon ?, une petite comédie sincère et sympathique
Dracula au théâtre des déchargeurs : la transylvanie authentique
Sarah

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Registration