Classique
Masterclass et concert dédié à Chopin à la Seine musicale

Masterclass et concert dédié à Chopin à la Seine musicale

25 novembre 2022 | PAR Orane Auriau

La Seine musicale a proposé ce week-end du 19 novembre une nouvelle édition de Vous trouvez ça classique ? sur « Chopin, les concertos pour piano ». L’occasion de découvrir le compositeur d’origine polonaise, sous la forme d’un concert original accessible à tous au sein de l’auditorium. 

Un concert mêlé à une éducation musicale ludique

En effet, la série proposée par l’orchestre Appassionato, guidée par le chef d’orchestre et professeur (le temps de la soirée) Mathieu Herzog, permet au public de partir à la rencontre d’un compositeur de musique classique choisi spécifiquement pour chaque édition. Ici accompagné au piano par Nathanaël Gouin, ce format est intéressant pour tout type d’auditeur, mais en particulier adapté à un auditoire familial voire souhaitant découvrir la musique classique – ici rendue moins obscure. 

Après l’étude de musiciens majeurs tels que Mozart, Beethoven ou Bach, c’était l’occasion rêvée pour comprendre l’œuvre du compositeur romantique, d’ordinaire plutôt porté sur son instrument en soliste. La question de la manière dont Chopin pouvait composer ses œuvres se pose ainsi en des termes simples et accessibles, dans un moment de partage et enchanté. Mathieu Herzog centre son analyse sur son mode d’expression, l’identité transmise par le piano, la nostalgie éprouvée envers son pays natal, ses accents musicaux folkloriques. Dans un premier temps, on se focalise sur les compositions au piano seul tandis que l’orchestre demeure silencieux. L’intérêt se porte plus particulièrement sur la « Révolutionnaire » tude opus 10 n°12 en do mineur), pièce courte et rapide mais très technique. L’occasion aussi de rappeler quelques notions de solfège. 

Le clou du concert : le concerto n°2 de Chopin

C’est ensuite à ce concerto d’une trentaine de minutes, composé en 1829, que le concert est dédié, laissant enfin entrer en jeu l’orchestre. Chopin n’est l’homme que de deux concertos, mais ils demeurent un pan incontournable de sa musique. Contrairement à ce que laisserait croire son nom, ce concerto est bien le tout premier achevé. Herzog se lance ainsi sur l’explication de ce qu’est un concerto, qui met en avant un soliste dialoguant avec un orchestre, se décomposant en trois mouvements – rapide, puis lent, puis très rapide. Comment Chopin a-t-il construit sa dramaturgie ? L’orchestre débute seul le maestoso avant l’entrée du piano, enchaînant ensuite sur le 2e mouvement larghetto, puis l’allegro vivace qui connaît un emballement avant de s’achever sur les accents d’une mazurka, d’ordinaire fortement associée à Chopin.

Mais l’Appassionato ne compte pas en rester là : rendez-vous le 21 janvier 2023 prochain consacré aux ballets de Tchaïkovsky – Casse-noisette, le Lac des Cygnes, la Belle au bois dormant. Au printemps, deux soirées seront consacrées à la Traviata de Verdi, puis à L’Apprenti sorcier de Paul Dukas. 

Pour plus d’informations sur l’orchestre : ici

Visuel : © affiche

Pianomania : Le jour et la nuit du piano au Théâtre des Bouffes du Nord, un marathon pianistique de haute volée !
Le prix Goncourt des lycéens remis à Sabyl Ghoussoub
Orane Auriau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration