Classique
Le Grand Théâtre de Genève lève le voile sur une programmation 2015-2016 dont la moitié aura lieu dans le théâtre éphémère de la Comédie Française

Le Grand Théâtre de Genève lève le voile sur une programmation 2015-2016 dont la moitié aura lieu dans le théâtre éphémère de la Comédie Française

29 avril 2015 | PAR Yaël Hirsch

Ce mardi 28 avril, à l’ambassade de Suisse à Paris, Tobias Richter, le directeur du Grand Théâtre de Genève a réuni la presse pour parler de la programmation 2015-2016 d’une salle qui entrera en travaux en janvier 2016. Pour l’occasion, le théâtre éphémère qui avait abrité la programmation de la Comédie Française durant ses travaux, a pu être racheté et placé dans un jardin, non loin de la gare de Genève, le regard fixé vers les bâtiments de l’ONU. Un « Opéra des Nations » qui a inspiré une programmation riche, faite de nombreuses créations. 

Si c’est Pinchas Steinberg qui a repris la direction de  l’Orchestre de la Suisse Romande, c’est Ricardo Muti qui ouvrira la saison 2015-2016 du Grand Théâtre dans une version concert unique (Lundi 31 août) de Ernani de Giuseppe Verdi, avec l’Orchestra Giovanile Luigi Cherubini. Guillaume Tell de Rossini, sera, lui, mis en scène par le britannique David Pountney (11-21 septembre). En octobre, La belle Hélène et les Troyens de Offenbach et Berlioz sont programmés comme un diptyque sur les Atrides, l’un dans une mise en scène de Robert Sandoz, l’autre en version concert. Tandis que côté voix on entendra La Antonacci et Bo Skovhus et que le ballet Casse-noisette est au programme, c’est la féerie de la Flûte enchantée mise en scène par Daniel Kramer, qui fera vibrer le grand Théâtre avant ses travaux.

Le cadre en bois de L’opéra des Nations évoquant le théâtre Élisabéthain, c’est Shakespeare qui fera transition d’un lieu à l’autre (et d’une rive à l’autre). Le Midsummer Night’s Dream de Britten côté cour sera suivi par un Falstaff dirigé par John Fiore, côté jardin. Et ce nouveau carré étant intime, Tobias Richter se lance dans le baroque avec une Alcina inaugurale où chante Nicoles Cabell (qui devait le chanter au Met mais n’a pas pu) et où l’Orchestre de Suisse Romande devrait garder sa tradition dix-neuvièmiste. Il y aura également un Médecin malgré lui mis en scène par Laurent Pelly, un ballet contemporain sur le thème de Blanche-Neige signé Laura Scozzi et un Carmina Burana.

Les 7000 abonnés du Grand Théâtre de Genève continueront donc à vivre des moments lyriques exceptionnels pendant les travaux et des navettes devraient même leur être affrétés pour traverser le Rhône ou le lac.

Tout le programme ici.

Enfin, Tobias Richter a également dévoilé la programmation du festival de musique classique de Montreux-Vevey, qui aura lieu fin août, début septembre. Plus vieux festival classique du pays avec Lucerne (1956) ce festival sera l’occasion pour le public d’entendre le Russian National Orchestra dirigé par Hartmut Haenchen, les lauréats du concours Tchaikovsky et également Bertrand Chamayou ou Ivo Pogorelich. Monsieur Richter a mis l’accent sur la volonté de création de ce festival qui ne veut pas être « le parking des tournées des orchestres » qu’on aurait beaucoup entendu partout ailleurs dans les festivals d’été. Il a aussi annoncé un magnifique programme pour 2016 et les 70 ans du Festival avec le retour de Charles Dutoit, et Martha Argerich. Pour suivre la programmation, c’est ici. 

visuel : affiche « Un opéra côté jardin »

« Toulouse-Lautrec : Panneaux pour la baraque de la Goulue »
L’équipe de la série « The Wire » réagit face aux émeutes à Baltimore
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture