Classique
Le concert de Noël Radio Classique à l’Opéra de Bordeaux, des étoiles plein les yeux et les oreilles !

Le concert de Noël Radio Classique à l’Opéra de Bordeaux, des étoiles plein les yeux et les oreilles !

30 décembre 2021 | PAR Geraldine Elbaz

Du 21 au 23 décembre 2021, l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux a célébré la magie de Noël et a offert au public venu nombreux trois soirées féériques. L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, dirigé par Bastien Stil, le violoniste virtuose Matthieu Arama, le pianiste Jacky Terrasson et le chœur de l’ONBA, ont enchanté petits et grands. De Paris à New-York, du classique au jazz, de Borodine à Irving Berlin, le concert symphonique a ravi à l’unanimité et sera retransmis demain à 21h sur Radio Classique.

Il était une fois la magie de Noël

Présenté par Jean-Michel Dhuez, le concert de Noël à l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux Aquitaine est un événement pour les fêtes de fin d’année. En famille ou entre amis, le public s’est précipité pour s’abreuver de musique, de chants et de beauté. Tout le monde s’est laissé envoûter par l’esprit de Noël, dans une effervescence lumineuse, festive et joyeuse. Quoi de mieux en effet que de partager avec ses proches un moment fort en émotions, porté par un florilège de classique et de jazz ?

Ils sont près de 80 sur scène. Les cordes, les bois, les cuivres, les percussions, les chœurs, regroupés autour du Chef d’Orchestre, magistral et impérieux. Bastien Stil dirige et coordonne l’ensemble d’une main de maître. Il impressionne de précision et de rigueur. Baguette en main, ses bras dessinent des volutes impétueuses dans les airs. Tout son corps s’anime avec fougue et passion. Les musiciens suivent ses arabesques gracieuses et exécutent avec maestria les morceaux choisis pour la soirée. C’est remarquable.

Un florilège de musique classique

L’ouverture du Prince Igor, opéra inachevé d’Alexandre Borodine (1833 – 1887) qui sera complété par Rimski-Korsakov et Alexandre Glazounov, nous fait voyager dans la Russie du XIXè siècle. Les Pizzicati de Léo Delibes, savoureux mélange de délicatesse, d’espièglerie et de fraîcheur, nous émerveillent. Emmanuel Chabrier nous entraîne alors dans une danse slave avec Le Roi Danse. Puis Gabriel Fauré met à l’honneur le chœur de l’ONBA avec Pavane, danse de cour lente du XVIè siècle.

Le Medley de Roger Roger nous évoque un univers plus léger, ludique et facétieux. On entre dans un climat de musique de film, de dessin animé ou de comédie musicale et l’imaginaire se déploie. C’est à la fois pétillant et bondissant. 

Waldteufel nous embarque ensuite dans une valse endiablée. La musique prend l’espace, les instruments s’expriment merveilleusement. Tout est grandiose et harmonieux. 

Enfin, Matthieu Arama nous offre un solo de violon vertigineux qui nous transporte : Violin Fantasy sur les thèmes de « Jalousie » (Jacob Gade). L’émotion est forte, le public est subjugué et les applaudissements retentissent.

De Paris à New-York !

Jacky Terrasson est l’invité spécial de cette grande soirée. Son piano est disposé au centre de la scène, entouré de tout l’orchestre. Configuration atypique pour cet adepte des clubs de jazz, habitué des formations plus intimistes. Les 1400 spectateurs vont redécouvrir les titres When the Saints Go Marching In, Santa Claus is Coming to TownThe Christmas Song ou encore My Favorite Things avec les arrangements de Carine Bonnefoy. La prestation est inédite et spectaculaire. C’est presque du jazz en 4D ! Génial. 

Mention spéciale pour The Little Drummer Boy avec cette tension incroyable, ce crescendo instrumental puissant qui vous prend aux tripes : le Boléro de Ravel en filigrane, hypnotique et inflexible, du début à la fin du morceau. On est littéralement happé.

White Christmas (Irving Berlin) en rappel nous évoque le film de Frank Capra, La vie est belle (1946), avec James Stewart et Donna Reed. L’esprit de Noël est bien là et les lumières de Vincent et Valentin qui ont sublimé toute cette soirée, diffusent à présent des flocons blancs lumineux qui tournoient dans tout l’auditorium.

Un concert délicieux à réécouter ou à découvrir sur Radio Classique le 31 Décembre 2021 à 21h. 

 

Visuel : (c) GE

Concert de Noël Radio Classique

Bastien Stil, direction musicale 

Carine Bonnefoy, arrangements et orchestration

Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Jacky Terrasson, piano

Matthieu Arama, violon

Chœur de l’Opéra National de Bordeaux 

Alexis Duffaure, direction du Chœur

Jean-Michel Dhuez, présentation

 

Les 21, 22 et 23 décembre 2021 à l’Auditorium de l’Opéra de Bordeaux 

Retransmission du concert le 31 décembre à 21h sur Radio Classique 

Radu Jude : « J’aime le mélange qui transforme toutes sortes de choses en cinéma »
Les voix féminines de la néo-soul à la conquête des nostalgiques du R’N’B
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture