Classique

Agenda Classique de la semaine du 9 avril

Agenda Classique de la semaine du 9 avril

10 avril 2018 | PAR Elodie Martinez

Malgré la grève SNCF, il ne faut pas se décourager : pas besoin d’aller très loin pour trouver un spectacle dans cette semaine qui se décline surtout au masculin…

Lundi 9 avril, le prodigieux pianiste Kit Armstrong se pose à Paris le temps d’un récital autour de Bach et Liszt au Théâtre des Champs-Elysées. Informations.
A l’autre bout de la capitale, un autre pianiste, Sunwook Kim, interprète à la Philharmonie l’œuvre fantasque de Schumann et la charmante Suite bergamasque de Debussy entre Bach et Brahms. Informations.
Les frères La Marca et David Kadouch vous attendent pour leur part au Musée de l’Armée dans un programme Dussek, Beethoven et Brahms. Informations.
Stanislas de Barbeyrac vous invite à son Instant Lyrique à l’Elephant Paname dans un programme tout en français. Informations.

Mardi 10 avril, le trop rare pianiste Yefim Bronfman se joint au Wiener Philharmoniker sous la baguette d’Andrés Orozco-Estrada pour une soirée au Théâtre des Champs-Elysées autour notamment de deux concertos pour piano de Beethoven et Bartok. Informations.
A la Philharmonie, le Quatuor Diotima interprète Le Livre de Boulez. Un concert qui sera diffusé sur le site de la maison. Informations. L’Orchestre national d’Île-de-France est pour sa part dirigé par Julien Masmondet pour un programme alliant Jeux de Debussy d’après l’argument chorégraphique de Nijinski, Rugby de Honegger qui évoque le rythme et la couleur d’un match. Quant au compositeur americain Andy Akiho, il fait dialoguer l’orchestre avec une table de ping-pong devenue atelier de percussions. Informations.

Mercredi 11 avril, la Messe en si mineur de Bach résonne au Théâtre des Champs-Elysées sous la direction de Hans-Christoph Rademann à la tête de l’Orchestre et du Chœur du Gaechinger Cantorey Stuttgart Johanna Winkel, Ingeborg Danz, Sebastian Kohlhepp et Arttu Kataja. Informations.
Christoph von Dohnányi dirige l’Orchestre de Paris et Kian Soltani dans une soirée alliant Ligeti, Wagner et Schumann avant de se clore sur la Symphonie n°7 de Beethoven à la Philharmonie. Informations.
Dernière chance d’assister à la Conférence des oiseaux au Théâtre de l’Athénée avec Raquel Camarinha sur une mise en scène de Lilo Baur. Informations.
Salle Gaveau, à travers des pages sublimes de Fauré ou Rachmaninov, avec aussi de magnifiques transcriptions d’airs d’opéra de Saint-Saëns, Massenet ou Tchaïkovski, les deux grands musiciens que sont Christian-Pierre La Marca et Lise de la Salle illustrent magistralement la liaison presque amoureuse qui lie Paris et Moscou. Informations.
A Cergy, Les Surprises donne un concert intitulé « L’Amour et Bacchus » avec Eugénie Lefebvre, soprano et Etienne Bazola, baryton. Informations.
A VersaillesPaul McCreesh dirige King Arthur avec Anna Dennis, Mhairi Lawson, Emily Dickens, Jeremy Budd, James Way, Marcus Farnsworth et Dingle Yandell. Informations.
A Montpellier, « en maîtres incontestés de la farce populaire, les six chanteurs de l’ensemble Clément Janequin sous la houlette de leur chef, le contre-ténor Dominique Visse, ont imaginé un spectacle musical d’une irrésistible drôlerie », Zanni bouffonneries. Informations.
A Bordeaux, dernière chance de pouvoir assister à Lucia di Lammermoor mis en scène par Francesco Micheli avec Georgia Jarman et Venera Gimadieva dans le rôle de Lucia, mais aussi Julien Behr, Florian Sempey ou encore Jean Teitgen. Informations.

Jeudi 12 avrilIgor Levit se rend au Théâtre des Champs-Elysées et accompagne le Tonhalle-Orchester Zürich sous la baguette de Lionel Bringuier. Informations.
A la PhilharmonieGautier Capuçon rejoint Benoît Grenet et l’Orchestre de Chambre de Paris pour une sorte de récital avec orchestre : autour d’un concerto de Haydn, il alterne la virtuosité de Paganini, les moments méditatifs et des pages plus contemporaines telles que l’ardent sextuor du compositeur italien Giovanni Sollima. Informations.
Rima Tawil revient à Gaveau avec, pour cette saison, un bouquet d’airs lyriques et un « hymne à la voix ». Informations.
L’Ensemble Zoroastre, dirigé par la chef Savitri de Rochefort, vous attend à la Cathédrale Américaine de Paris pour Terra Desolata de Thierry Escaich et Requiem KV 626 de W.A. Mozart avec Thierry Escaich à l’orgue. Informations.
Les Siècles et l’ensemble Aedes poursuivent leur tournée par une date à l’Opéra de Massy avec un programme autour du Requiem de Fauré (dans sa version originelle de 1893 avec orchestre de chambre), accompagné de Poulenc et Debussy. Informations.
A l’Académie Bach, au Bouscat, Les Surprises reprennent le concert donné la veille à Cergy, « L’Amour et Bacchus ». Informations.
Au Théâtre du Capitole, vous pouvez assister au récital de Dmitry Korchak qui met à l’honneur Liszt, Rachmaninov, Tchaïkovski, Rossini et Bizet, dont la Carmen est parallèlement donnée dans la maison. Informations.

Vendredi 13 avril marque le retour du Festival Pablo Casals au Théâtre des Champs-Elysées avec notamment le Quatuor Talich pour une soirée Schubert et Brahms. Informations.
L’Auditorium de Lyon propose un rendez-vous « Shake your Classics » dirigé par Pascal Horecka. Informations.
Pascal Riou et Adeline Stoffel lisent la correspondance entre Rachel Bespaloff et Daniel Halévy accompagnés au piano par Xavier Aymonod ce soir à 20h30 à Lyon, au Garage Citroën rue de Marseille. La soirée est gratuite (mais la réservation obligatoire).
A l’Opéra de Toulon, Première ce soir de l’Italienne à Alger mise en scène par Nicola Berloffa avec Laura Verrecchia en Isabella, Michela Antenucci en Elvira et Julie Pasturaud en Zulma. Informations.

Samedi 14 avril, il est temps de reprendre son souffle après cette semaine bien remplie!

Dimanche 15 avrilJavier Perianes vous attend au Théâtre des Champs-Elysées pour un récital piano autour de Chopin, Debussy et Falla. Informations.
Emmanuel Krivine dirige l’Orchestre national de France et Renaud Capuçon. Informations.

Mort d’Isao Takahata, réalisateur perfectionniste et pacifiste du studio Ghibli
Les métamorphoses de Salva Sanchis au Théâtre de la Bastille
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *