Classique

Agenda Classique de la semaine du 25 mai

Agenda Classique de la semaine du 25 mai

25 mai 2015 | PAR Elodie Martinez

La semaine promet d’être riche et constamment remplie, de quoi bien s’occuper avec notamment les Premières des Enfants du Paradis et du Marchand de Venise, Stéphane Degout, Esa-Pekka Salonen ou encore Renaud Capuçon… Loin des tempêtes cinématographiques cannoises, un océan calme se profile dans le monde du Classique ; il n’y a plus qu’à se laisser bercer…

Lundi 25 mars, Le Café Zimmermann joue un programme Bach à l’Eglise St Jérôme de Toulouse, « Cantates sacrées pour soprano & basse » : informations.

Mardi 26 marsSir Roger Norrington dirige l’Orchestre de chambre de Paris et le ténor Ian Bostridge au Théâtre des Champs-Elysées pour un patchwork Purcell, Vaughan Williams, Britten et Haydn. A noter : à 19h, la production de l’Orchestre de chambre de Paris « l’Entrée en musique et ses invités » qui est sur entrée libre pour toute personne ayant son billet pour le concert du soir : informations. A l’Eglise Saint-Jacques de Reims, Françoise Lasserre dirige l’Akadêmia pour des œuvres de Johann Christoph Bach : informations. Enfin, à la Philharmonie de Paris, Iván Fischer est à la tête du Budapest Festival Orchestra pour les Symphonies 3 et 4 de Brahms : informations.

Mercredi 27 mai, Stéphane Degout et Mickaël Digot offrent un récital à l’Amphithéâtre de l’Opéra de Paris où lied et mélodie française vont prendre plaisir à se mêler l’un à l’autre : informations. Au Théâtre des Champs-Elysées, c’est Messiaen qui est mis à l’honneur avec sa Turangalîla-Symphonie dirigée par Esa-Pekka Salonen à la tête du Philharmonia Orchestra et du pianiste Pierre-Laurent Aimard. Informations. A la Philharmonie de Paris, c’est la rencontre du chef Paavo Järvi et du violoniste Renaud Capuçon qui est attendue : bien que ce concert ait lieu deux soirs, il affiche déjà complet. Informations. Enfin, l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne propose ce même jour la Première du Marchant de Venise de Reynaldo Hahn sous la direction du chef Franck Villard et avec, entre autre, Gabrielle PhiliponetIsabelle Druet ou encore Philippe Talbot (qui avait brillé dans son remplacement de Frédéric Antoun lors de La Chauve-Souris à l’Opéra Comique) : informations.

Jeudi 28 mai marque la Première des Enfants du Paradis, ballet sur une musique de Marc-Olivier Dupin, basé sur le scénario poétique de Prévert et chorégraphié par le Danseur Etoile José Martinez avec les costumes d’Agnès Letestu, également Danseuse Etoile. A ne pas manquer! Informations. Si la danse ne vous tente vraiment pas ou que vous n’êtes pas sur Paris, le MC2 de Grenoble est alors le lieu de confrontation autour de Scarlatti : « Scarlatti, piano ou clavecin? » Boris Berezovsky au piano est face à Pierre Hantaï au clavecin, sur scène dans un premier temps puis hors scène pour confronter leurs visions des œuvres après le spectacles : informations.

Vendredi 29 mai, la mezzo-soprano Magdalena Kožená est accompagnée au piano par Mitsuko Uchida pour un récital autour de Schumann, Debussy, Mahler et Messiaen qui sera donc présent pour la deuxième fois de la semaine au Théâtre des Champs Elysées : informations.

Samedi 30 mai, pour la première fois en France, le chef-d’oeuvre de Kubrick 2001, l’Odyssée de l’Espace est projeté sur écran géant tandis que l’Orchestre de Paris interprète en direct les musiques du film. Il sera dirigé par André de Ridder et accompagné par Accentus pour les deux représentations prévues à la Philharmonie : informations.

Dimanche 31 mai, Stéphane Degout rejoint l’Opéra de Lyon pour donner son récital « à domicile ». Une bonne raison de faire un tour en capitale des Gaules! Informations. Le quatuor des Dissonances joue quant à lui à l’Auditorium de Dijon pour « l’Intégrale des quatuors » de Janáek : informations.

Photo : Esa-Pekka Salonen (site du Théâtre des Champs Elysées)

L’agenda culture de la semaine du 25 mai
[Un certain regard] « Cemetery of splendour » : nouvelle rêverie brillante d’Apichatpong Weerasethakul
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *