Musique
Christophe ose l’Intime

Christophe ose l’Intime

05 mai 2014 | PAR Bérénice Clerc

photo1(2)

Christophe, icône vivante de la chanson française s’offre intime à son public et sort un live piano voix où toutes ses merveilles musicales et poétiques prennent vie autrement.

Chistophe sillonne la France, l’Europe et même le Viêt Nam pour une série de concerts sur le fil des notes et des mots.

Christophe aime le son, chaque note est une pépite d’or, le moindre souffle l’habite, les mots ont des reliefs, des couleurs uniques, il trace sa route singulière et passionnante depuis de nombreuses années.

Le succès fou ne le fait pas vaciller, il cherche encore et encore, ne se laisse pas aller à la facilité et choisit même d’aimer ses failles, de se transcender pour créer un univers encore inexploré.

Pour ces concerts Intime, Christophe est seul sur scène, une porte ouverte, des machines, un piano, le décor de son home studio, il est comme chez lui, nous avions appréciés d’être ses convives à Pleyel comme tous les spectateurs de ces concerts à guichets fermés.

Christophe n’est pas un virtuose du piano, il chevauche plus aisément ses guitares et harmonica mais il aime le danger alors il commence très tard à se pencher sur les touches noires et blanches, travaille, répète, s’acharne et rend possible un nouveau lui-même musical.

Ses tubes sont des blues, « Aline » fera chanter la foule, « Les Mots bleus » aimer les non dits, « Les paradis perdus » ravale les larmes, « La Dolce Vita » coupe le souffle, « Je l’ai pas touché » ravive le désir, « Comme un interdit » donne envie de se dépasser. Toute sa carrière est un beau voyage jusqu’à son somptueux dernier album « Aimer ce que nous sommes ».

Nos coups de cœur sont Emporte-moi, Lita, La man, Alcaline reprise idéale d’une beauté d’Alain Bashung et comme apothéose finale Comm’si la terre penchait dépasse le réel.

Christophe Intime permet aux auditeurs de se plonger dans une forêt sonore lumineuse épurée pleine de lumière filtrée par les failles exquises d’une fragilité mystérieuse aux échos mélodiques exaltants.

Christophe apparaît, disparaît, se retire, revient donner du plaisir, il sait mener la danse et se laisser emporter, soulever, dépasser par la matière sonore.

Ce live intime et feutré est à écouter, fredonner en suspension ou à vivre en France pour une tournée encore d’actualité. Le 13 juin il sera au théâtre Antoine à Paris, n’hésitez plus, allez écouter la pureté de Christophe.

Gagnez vos places pour le concert d’Arthur H au 104 le 21 mai
[Critique DVD] « 100% Cachemire » comédie grise imparfaite, bizarre et troublante de Valérie Lemercier
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

One thought on “Christophe ose l’Intime”

Commentaire(s)

  • CARDINI

    Un grand « MERCI » pour ce CD fantastique où je me sens si bien…. Ce n’est que du « BONHEUR »… UN GRAND MERCI A VOUS CHRISTOPHE….

    mai 6, 2014 at 16 h 26 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture