Chansons

Brassens aime le jazz au Théâtre de Nesle

Brassens aime le jazz au Théâtre de Nesle

05 juin 2014 | PAR Yaël Hirsch

En juin, juillet et à l’automne 2014, le Aude Quartet, dirigé par la charismatique Aude Duhamel revisite le répertoire classique de Georges Brassens en le tirant vers le jazz. Trois musiciens de talent pour les arrangements et une voix suave et soul pour le chant, et c’est un tout autre artiste que l’on découvre…

[rating=3]

Dans la fraîcheur intime de la cave germanopratine du Théâtre de Nesle, le Aude Quartet a soigné sa mise en scène : on commence par entendre la voix de Georges Brassens qui déclame son amour pour le jazz, encore plus que pour le classique. Et puis on entre dans cet univers métissé : un clavier, une batterie, une basse et la belle voix grave entre cabaret et soul de Aude Duhamel nous mène joyeusement des « Bancs publics » au « Radeau de la méduse ». Habitée et mutine, dans sa robe de sirène et avec son blond sage, la chanteuse transforme Brassens le populaire en classique plus éthéré. Même dans les allées les plus scabreuses de « La complainte des filles de joie » ou dans les allées les plus populaires du « Bistrot » on a l’impression de marcher en lévitation sur la plage de la Baule au soleil couchant.

Didactique, elle explique avec charme pourquoi les arrangements choisis sont hispanisants pour tel titre ou pourquoi telle chanson moins connue mais assez jazzy fait partie de ce petit tour de Brassens en 1h30. Très émouvant dans « Il n’y a pas d’amour heureux », le quatuor emballe le public et le fait chanter « la mauvaise réputation » et « les copains d’abord ».

Tout au long de ce joli parcours appliqué, la voix de la chanteuse se chauffe, s’échauffe et devient de plus en plus magnifique et émouvante. Une jolie visite au vieux monsieur indigne et génial de la chanson française par la grande porte du jazz.

[Live report] Les poètes bénis de Feu! Chatterton illuminent le Silencio
La Revue Dessinée, nouvelle forme de journalisme
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Une réflexion sur « Brassens aime le jazz au Théâtre de Nesle »

Commentaire(s)

  • J’aime beaucoup votre Brassens jazzy !!!
    Pierre, de l’assoc. « Auprès de son arbre »

    juin 5, 2014 at 18 h 04 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *