Classique
Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (43)

Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (43)

29 avril 2020 | PAR Victoria Okada

Le succès des vidéos d’artistes sur les réseaux sociaux témoignent que tout le monde a besoin de la culture, quelles que soient les formes. Nous soutenons les artistes en diffusant leurs initiatives, mais vous pouvez également soutenir vous-mêmes en refusant le remboursement de vos billets de concerts annulés, en faisant des dons spontanés à des institutions de votre choix, ou encore en signant des pétitions accompagnées ou non des dons :
Liste des pétitions sur Change.org
Liste des pétitions sur MesOpinions.com

La flûtiste française Mathilde Calderini, flûte solo de l’Orchestre national de Lille, et qui occupe depuis février dernier la même fonction à l’Orchestre Philharmonique de Radio France, joue l' »Allemande » de la Partita BWV 1013 de J.S. Bach.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Parce que Bach fait du bien ! #athome #alamaison #bach #flute #partita #videooftheday #music #confinement

Une publication partagée par Mathilde Calderini (@mathilde_calderini) le

Dans cette courte vidéo, Quatuor Malinconia s’essaie de jouer à distance le début du premier mouvement du Quatuor op. 13 de Mendelssohn.

Milwaukee Symphony Orchestra vous offre cette belle version de « Nimrod », Variation IX (Adagio) des Variations Enigma, op. 36 d’Elgar.

La soprano Amandine Ammirati chante Beau Soir de Debussy avec le pianiste Vincent Mussat et le violoncelliste Jérémy Garbarg.

Nathanaël Gouin s’est cloné pour jouer à quatre mains avec lui-même le premier mouvement de la Fantaisie de Schubert.

Cela ne fait pas longtemps que nous avons vu Ambroisine Bré (notre sélection n° 38) dans une vidéo mais aujourd’hui, she is happy again with chocolate. Nous sommes heureux pour elle !

Erin Morley a chanté l’air « Chacun le sait » de La Fille du Régiment de Donizetti au gala du Metropolitan Opera du 25 avril. Elle a posté la vidéo le lendemain.

Voici une autre vidéo extrait du gala du Met : Isabel Leonard dans « Somewhere » de Leonard Bernstein, avec une introduction de Yannick Nézet-Séguin.

Photo © Milwaukee Symphony Orchestra

En quarantaine sensuelle avec le Verrou : « Ma reddition » de Toni Bentley
Les expositions virtuelles du 30 avril
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *