Musique
A la découverte de l’Azerbaïdjan

A la découverte de l’Azerbaïdjan

25 février 2011 | PAR Bérénice Clerc

A l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire de la restauration de l’indépendance de la République d’Azerbaïdjan, la première dame Mme Mehriban Aliyeva nous a offert, salle Gaveau, un voyage culturel magique dans son beau pays.

Découvrir un pays, sa culture est toujours un plaisir. Jeudi 17, la salle Gaveau était transformée en palais du sol au plafond. Tentures blanches somptueuses, jasmins délicats et odorants, fleurs blanches à tous les étages, dès l’arrivée dans la salle, le voyage commença.

Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, a eu l’extrême intelligence et la politesse d’apprendre son discours par cœur, la traduction fluide nous permet de découvrir en quelques mots son pays et sa fierté de le présenter en Français pour le 20ème anniversaire de la restauration de son indépendance.

Le concert commence, un orchestre de chambre sous la direction de Teymur Goychayev. Le chef d’orchestre n’est pas classique, pas de ceux qu’on peut avoir l’habitude de voir, il est engagé de tout son corps dans la musique, danse, saute, est parfois très drôle tant il virevolte. Le son des instruments est particulier, comme étouffé, feutré, désuet, la musique n’est pas ample, mais la découverte, la musicalité et le plaisir sont au rendez-vous. L’orchestre ouvre le concert sur un Opéra « Koroghlu », le second morceau est superbe, le soliste Shirzad Fataliyev avec un petit instrument aux sonorités exquises, hypnotise la salle.

 

Derrière l’orchestre en fond de scène, des vidéos défilent au rythme des morceaux, les paysages sublimes d’Azerbaïdjan semblent plus beaux les uns que les autres. Montagnes, mer Caspienne, flores aux couleurs éclatantes et d’autres plaisirs pour les yeux. Comédie musicale, danse, piano Jazz, percussion, toute la musique du pays nous est offerte. Un très jeune soliste, Mirpasha Shukurov vient chanter et faire des percussions d’un grand niveau. Elvin Ganiyev, violoniste à peine plus âgé nous emportera au cœur de l’Eté des Quatre Saisons de Vivaldi. Dinara Aliyeva chantera en Azéri puis nous enchantera avec Les chemins de l’amour de Francis Poulenc en français dans le chant ! L’apothéose ou le bouquet final fût célébré par les magnifiques rythmes Azerbaïdjanais. Des musiciens passionnés, engagés, joyeux, aux mains multiples. L’orchestre de chambre, le chef d’orchestre, les solistes étaient tous heureux de partager leur musique et leur culture.

 

Tout était parfait jusqu’ici, nous aurions pu rentrer chez nous avec le sourire et la joie d’avoir rencontré un pays et sa culture plutôt méconnue en France. Mais la soirée ne s’arrêtait pas là, un espace de la salle Gaveau, décoré de fleurs chatoyantes nous attendait pour découvrir les tapis d’Azerbaïdjan, avec de sympathiques tisserandes en pleine action. Un immense buffet gorgé de nourriture divine en provenance directe du pays nous tendait les bras. La cuisine Azerbaïdjanaise est vraiment délicieuse, des légumes frais, des poissons fumés ou cuits, des viandes grillées à la bonne odeur d’épices, des fruits juteux et savoureux, des pâtisseries sucrées sans excès et un jus de grenade pressée pour faire glisser tout cela dans un plaisir gastronomique dur à égaler.

 

L’Azerbaïdjan, sa première dame, Mehriban Aliyeva, et la fondation Heydar Aliyev peuvent être fières de leur soirée, car nous repartons tous avec une seule idée en tête, apprendre à connaître cette culture et visiter ce pays d’urgence !

 

 

Infos pratiques

Melvil Poupaud remplace Louis Garrel dans le prochain Xavier Dolan
L’IPAD-2 en présentation à la presse le 2 Mars
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

3 thoughts on “A la découverte de l’Azerbaïdjan”

Commentaire(s)

  • Bérénice Clerc

    Bonjour Amid !
    Bonjour Baku !

    mars 5, 2011 at 9 h 02 min
  • Baylar Abbasov

    I’m really delighted!

    mars 14, 2011 at 13 h 44 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture