Classique
Agenda classique et lyrique de la semaine du 25 février

Agenda classique et lyrique de la semaine du 25 février

25 février 2020 | PAR La Rédaction

Cette semaine on gagne un jour avec le 29 février ! Nous avons sélectionné, pour vous,quelques concerts  et spectacles parmi les abondantes propositions, et il y en a pour tous les goûts !

Par Victoria Okada et Paul Fourier.

Mardi 25 février

20h30, au Théâtre Ranelagh, la pianiste Hortense Cartier-Bresson, surtout connue comme une excellente pédagogue, donne un récital à l’occasion de la sortie d’un sublime album Brahms. A ne pas manquer.

A la même heure, 20h30, à la Phiharmonie, Khatia Buniatishvili et le NHK Symphony Orchestra de Tokyo joue Beethoven, Bruckner et Takemitsu sous la direction de son directeur artistique Paavo Jarvi.

Du mardi 25 au Samedi 29 février

Le mythique Orchestre Philharmonique de Vienne s’installe pour toute la semaine au Théâtre des Chmaps-Elysées pour une intégrale des symphonies de Beethoven sous la direction d’Andris Nelsons ! Le 28 février à 17h30, une rencontre sera organisée sur le thème de « l’Orchestre Philharmonique de Vienne et Beethoven » (Entrée libre sous inscription)

Mercredi 26 février

19h30 au Palais Garnier, c’est la première de la reprise de Yvonne, Princesse de Bourgogne de Philippe Boesmans, sous la direction de Suzanna Malkki avec notamment Laurent Naouri.

20h30, à la Salle Gaveau, le pianiste Lukas Geniusas joue Schubert, Hahn et Prokoviev pour l’un des deux derniers récitals de l’excellente série Concerts de Monsieur Croche.

Mercredi 26 et jeudi 27 février

À La Seine Musicale, Insula Orchestra présente une création scénique et participative autour de la Symphonie Pastorale de Beethoven, avec des œuvres d’Anton Reicha, Julius Rietz, Fanny Hensel-Mendelssohn, Carl Maria von Weber. Dans le cadre de la série « Ilot pour la planète ».

Jeudi 27 février

12h30 à l’Auditorium du Louvre, le Trio Messiaen, un jeune ensemble prometteur, offre un programme inattendu : Wolf-Ferrari, Mascagni et Debussy.

20h, le Théâtre des Champs-Elysées propose une version de concert de Fidelio de Beethoven avec la grande Nina Stemme dans le rôle de Leonore. Le Swedish Chamber Orchestra et le Swedish Radio Choir sont sous la direction de Thomas Dausgaard.

20h30 à la Salle Cortot, la violoniste Stéphanie-Marie Degand et la claveciniste  Violaine Cochard présentent, avec des sonates de Bach, le fruit d’une complicité de plus de 20 ans.

20h, c’est la première de L’elisir d’amore de Donizetti au Théâtre du Capitole de Toulouse (direction musicale : Sesto Quatrini, mise en scène : Arnaud Bernard)

Vendredi 28 février

19h au Musée Jacquemart-André, le Quatuor Tzigane (violon, balalaïka/contrebasse/guitare, chant, bayan) vous fait voyager dans des contrées de l’Europe centrale avec un florilège de la musique tzigane.

20h au Théâtre de l’Athénée, un spectacle original Un Voyage d’hiver revisite le cycle de lieder du même nom de Schubert. Le pianiste Guillaume de Chassy (jazz) et la chanteuse Noëmi Waysfeld (musiques du monde) interprètent « leur » voyage d’hiver dans une mise en scène à la fois poétique, onirique et percutante.

20h, c’est la première de La Dame de Pique de Tchaïkovski à l’Opéra de Nice (mise en scène : Olivier Py).

20h30 à La Seine Musicale, toujours dans la série « Ilot pour la planète », B’Rock Orchestra, avec Dmitry Sinkovsky (violon et direction), propose des musiques baroques rappelant Les éléments de la nature.

Vendredi 28 et Samedi 29 février

Au Nouveau Siècle à Lille, pour célébrer le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, Farid Belki et sa compagnie Melting Spot retrouvent l’Orchestre nationale de Lille dans le spectacle « Locking for Beethoven », une rencontre improbable entre différents univers : celui du grand répertoire classique et de l’électro, de l’orchestre et d’un DJ, de la danse hip hop, du cirque et de la musique symphonique. De ce dialogue ressort une nouvelle dimension poétique… À partir de 5 ans.


Du vendredi 28 février au 5 mars

20h (le dimanche 1er mars à 17h), Les Bouffes de Bru Zane sont de retour au Studio Marigny avec Lischen et Fritzchen d’Offenbach & Wachs et Un mari dans la serrure de Wachs. Avec Adriana Bignagni Lesca et Damien Bigourdan, au piano Jean-Marc Fontana.

Samedi 29 février

19h30 à l’Opéra Bastille, on assiste à la première de Manon de Massenet avec Pretty Yende dans le rôle-titre et Benjamin Bernheim dans celui du Chevalier des Grieux. Dans une mise en scène de Vincent Huguet.

Deux concerts « Ilot pour la planète » à La Seine Musicale : à 19h, « Le Carnaval des oiseaux » (œuvres de Rameau, Saint-Saëns, Fauré, F. Couperin, Telemann) avec la violoniste et amoureux des oiseaux Alice Julien-Laferrière, son l’Ensemble Artifices et la soprano Caroline Dangin-Bardot. A 20h30, attention! on assiste au « Battle des quatre saisons » entre Ensemble Gli Incogniti dirigé par Amandine Beyer et B’Rock Orchestra avec Dmitry Sinkovsky. Qui remportera la trophée ?

Dimanche 1er mars

11h au Théâtre des Champs-Elysées, deux grands maîtres Andreas Staier et Alexander Melnikov jouent des œuvres de Schubert à quatre mains.

16h30 à la Philharmonie de Paris (Salle des Concerts de la Cité de la Musique), le Chœur de jeunes de l’Orchestre de Paris et le Choeur Amwaj de Palestine proposeront un programme choral sur la thématique « Miroir de l’autre », concert gratuit en forme de traversée entre deux cultures, avec la poésie de Mahmoud Darwich comme principale passerelle.

Lundi 2 mars

20h30 à la Salle Gaveau, le violoniste français Virgil Boutellis-Taft joue le programme de son dernier disque Incantation et un plus (Sains-Saëns, Nruch, Chausson, Bloch, Piazzolla, Enhco, Tchaïkovsky) avec les solistes du Royal Philharmonic Orchestra et Thomas Enhco au piano.

Toujours à 20h30 au Théâtre des Bouffes du Nord, le Trio Karénine va créer Witch Trio de Franck Krawczyk. en complément du programme, Schumann et Rhim.

Juste de l’autre côté de nos frontières :

Le 26 à 18h, au Grand Théâtre de Genève, c’est la première des Huguenots de Meyerbeer. Marc Minkowski est à la baguette, Jossi Wieler & Sergio Morabito sont à la mise en scène et la distribution est prestigieuse (John Osborn, Ana Durlovski, Michele Pertusi, Léa Desandre, Laurent Alvaro, Rachel Willis-Sorensen, Alexandre Duhamel,…)

Le 27 à 20h, à l’Opéra de Monte-Carlo, et après le formidable Street scene de Kurt Weill, la grande soprano Patricia Racette propose des Chansons de Cole Porter, Stephen Sondheim, George Gershwin
et Edith Piaf.

Le 28 à 20h, à l’Opéra de Liège, la Diva Anna Netrebko et son époux, Yusif Eyvazov, proposent un concert avec Verdi, Puccini et Mascagni au programme (direction : Speranza Scappucci).

photo : Yvonne, Princesse de Bourgogne © Ruth Walz/OnP

Jack Youngerman est mort
5 pass à gagner pour le Festival FRACA!!! le 10 et 11 mars au Café de la Danse
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *