Non classé
Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

16 mars 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte de Rupert Kingfisher et illustrations de Sue Hellard, traduit de l’anglais par Valérie Le Ploubinec

Tous les étés, Madeleine doit travailler dans les cuisines du restaurant parisien, Le Cochon hurleur, où son oncle terrorise tout le monde et la dégoûte par son mauvais goût. Mais, un jour, la découverte de l’extraordinaire boutique de Madame Pamplemousse va changer sa vie, elle va y déguster les mets les plus délectables et les plus savoureux.

Voici le premier livre traduit en français de Rupert Kingfisher, il ne devrait pas tarder à y en avoir d’autres vu le style drôle et efficace de cet auteur anglais. Il nous compte ici une histoire simple inspirée de ses souvenirs d’enfance parisiens. Il décrit si bien en effet l’atmosphère que des images de la ville et de ses restaurants s’insinuent dans notre esprit tandis que nous lisons ses descriptions. Ses personnages sont remarquablement campés et son héroïne vit à fond sa passion: la cuisine alors autant le dire, cette histoire met l’eau à la bouche.

Les illustrations de Sue Hellard sont de jolis griffonnages dont les traits semblent faussement parfois imprécis, son style typiquement british n’est pas très éloigné de ceux de Tony Ross et de Quentin Blake ce qui est le meilleur compliment que nous puissions lui faire. Cette illustratrice est déjà connue en Angleterre dans le domaine de l’illustration jeunesse.

L’intrigue de cette belle aventure ayant une jeune, timide et charmante héroïne suit un cours plein de mystères mais comme dans les contes, cette jeune Madeleine, qui peut rappeler Cendrillon par les tâches ingrates qu’elle est tenue d’accomplir, s’en sortira non la bague au doigt mais la main dans la pâte, prouvant qu’avec audace et talent, on peut réaliser son rêve le plus cher.

La collection Witty à laquelle appartient ce livre est une toute nouvelle collection lancée par Albin Michel qui s’adresse aux 8-12ans mais pas seulement, ce sont des romans un peu fous qui marchent à l’humour décalé et aux illustrations loufoques, si c’est toujours aussi bien que Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices, disons le tout de suite, on adore!

 

 

 

 

Dialogue aux enfers Machiavel-Montesquieu
Artemisia Gentileschi, femme libre et talentueuse du seicento
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture