Livres

Sionismes/Antisionismes, un livre pour « mettre fin à la confusion »

Sionismes/Antisionismes, un livre pour « mettre fin à la confusion »

21 octobre 2011 | PAR Moriane Morellec

Publiée le 12 octobre 2011 sous la direction d’Yves Charles Zarka, directeur de la revue, cette nouvelle édition de Cités aborde la question du Sionisme et de l’Antisionisme, en essayant d’établir un « panorama complet pour mettre fin à la confusion ».

Quatre grands thèmes régissent le livre: un dossier sionismes/antisionismes coordonné par Yves Charles Zarka et Joseph Cohen pour une définition du sionisme, abordant la chronologie, les définitions, les positions et les engagements majeurs des deux mouvements; une partie vie politique où les auteurs explorent les enjeux de la démocratie au sens large avec un focus sur le mouvement des « Indignés »; le troisième thème aborde la vie intellectuelle, explorant les « think tanks », les pensées du Marquis de Sade, ainsi que l’idée de révolution et de mondialisation dans la culture et la dernière partie est consacrée à la présentation d’écrits sur les questions de philosophie islamique, de féminisme dans le renouveau islamique, des sociétés civiles dans le monde musulman et des motivations des actions humaines.

Le livre Sionismes/Antisionismes donne la parole à plusieurs chercheurs, théoriciens et philosophes politiques, qui répondent de manière claire à l’une des questions les « plus controversées aujourd’hui ».  Sionismes/Antisionismes aborde la vigueur de la question du « pour » et « contre » dans les débats contemporains et à travers les articles comme « Qu’est-ce qu’être Sioniste aujourd’hui? » d’Elhanan Yarika, « Qu’est-ce qui fait la spécificité du mouvement national juif ? » d’Alex Yakobson, « Le sionisme entre l’idéal et le réel » d’Ilan Greilsammer ou encore « L’émancipation politique du peuple juif vue par un chrétien » d’Antoine Guggenheim et « Le sionisme : idéologie de gauche ou de droite » de Denis Charbit entre autres. Une publication claire qui fait avancer le débat.

Visuels: (c) Cités

Live report : Dans les coulisses de la Chic Art Fair
La poésie du parisien Sempé s’empare de l’Hotel de Ville : prolongations
Moriane Morellec

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *