Livres

Rupi Kaur, phénomène mondial de la poésie contemporaine et féminine

Rupi Kaur, phénomène mondial de la poésie contemporaine et féminine

24 mars 2019 | PAR Marine Stisi

Avec ses quelques 3,6 millions d’abonné.e.s sur Instagram, ses millions de livres vendus dans le monde traduits dans pas moins de 35 langues et des tournées américaines qui affichent complets, la poétesse canadienne d’origine indienne Rupi Kaur a fait de la poésie son arme de séduction massive, rendant sexy et trendy un art qui semblait ne plus avoir sa place dans notre société d’hyper consommation.

Quelques mots les uns derrière les autres, un (très) certain sens du rythme, un coup de crayon noir. Quand on regarde les objets livres dont Rupi Kaur est la créatrice, on a bien du mal à se demander pourquoi personne n’y avait pensé avant elle*.

A tout juste 26 ans, Rupi Kaur est devenue une véritable ambassadrice de la poésie féminine et féministe 3.0, récoltant une lumière dont peu de poète (et encore moins de poétesse) avait profité avant elle.

Son outil de prédilection ? Instagram, plateforme sur laquelle elle partage, au milieu de photos d’elle toujours très chichement habillée, poèmes et illustrations dans lesquels elle confie ses doutes, ses colères, ses douleurs, ses joies et ses émerveillements. Prônant la bienveillance avec un sens aigu de la sororité, le féminisme est avec Rupi Kaur une raison d’exister et d’être au monde, les unes avec les autres et non pas les unes et contre les autres.

View this post on Instagram

????? page 63 from #milkandhoney

A post shared by rupi kaur (@rupikaur_) on

En 2014, elle a 22 ans quand elle publie lait et miel (milk and honey), un premier recueil de poèmes composé de quatre partie : souffrir, aimer, rompre, guérir. Elle y parle de violences sexuelles, de douleurs, de rencontres, de son corps qui renaît à la vie, de ses craintes de l’offrir à un autre. Elle y parle de son corps dans le monde, dans la société, de nos corps à toutes, le corps des femmes.

Avec simplicité, Rupi Kaur conte l’universel et l’intimité. Elle offre une voix aux femmes pour conter ce qu’elles taisent souvent. Nombreuses sont les lectrices qui trouvent en milk and honey un réconfort, un livre de chevet. En un rien de temps, le recueil devient un best seller absolu, resté plus de 25 semaines d’affilés dans la liste des meilleurs ventes du New York Times.

En France, il sort ce mois ci en format poche, chez Pocket, alors que les Editions Nil publient le soleil et ses fleurs (the sun and her flowers), deuxième recueil de Rupi Kaur jusque là inédit en français et lui aussi succès international. Au programme, toujours cette même veine de l’intime et de l’introspection où l’on prend ce dont on a besoin pour panser ses propres blessures, recette qui a fait le succès de milk and honey

lait et miel, Rupi Kaur, Pocket, 7,20€, 216 pages.

le soleil et ses fleurs, Rupi Kaur, Editions Nil, 17€, 256 pages.

 

*En 2017, des internautes accusent Rupi Kaur de s’être très fortement inspirée de la poésie, entre autres, de l’américaine Nayyirah Waheed : https://babe.net/2017/07/24/rupi-kaur-plagarize-milk-honey-book-9034

« Apocalypse Bébé », Selma Alaoui adapte fiévreusement Despentes
Bernard Levy affine « Les chaises » d’Eugène Ionesco à l’Aquarium
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *