Livres

Prix Medicis : une sélection bien sage

12 septembre 2012 | PAR Ruben Moutot

Après avoir récompensé David Grossman et Mathieu Lindon en 2011, le jury s’est réuni pour annoncer sa première sélection. Le prix Médicis, fondé par Gala Barbisan et Jean-Pierre Giraudoux, s’inscrivant dans une tradition plus « audacieuse » que ses frères Goncourt et Renaudot, ne présente pas de véritable surprise cette fois -ci.

Parmi les sélectionnés, Patrick Deville, qui réalise avec Peste et Choléra, un sans-faute puisqu’il à déjà remporté le prix du roman Fnac et figure dans la sélection Goncourt et Renaudot. L’ouvrage retrace la vie du chercheur Alexandre Yersin, l’un des premiers membres de l’institut Pasteur et à l’origine du bacille contre la peste, dans une forme « d’invention sans fiction ».
Philippe Djian fait sa première entrée dans la course aux prix littéraires, lui qui a pourtant de nombreux ouvrages à son actif. Dans Oh…, il se met dans la peau d’une femme violée, qui continue de coucher avec son bourreau tout en dirigeant une agence de scénaristes et en ayant une liaison avec le mari de sa meilleure amie. L’univers chaotique dans lequel évolue le personnage principal lui permet d’affirmer d’autant plus sa force mentale et sa robustesse.

Le « chouchou » de la rentrée, Aurélien Bellanger, nous plonge dans l’aventure numérique, à travers son premier roman, La Théorie de l’information. Il s’inspire pour cela assez librement de la vie de Xavier Niel, le fondateur de Free et archétype de l’entrepreneur français qui à réussi à s’imposer au sein d’une économie 2.0.

Figure également dans la sélection roman français : Emmanuelle Pireyre Féerie générale (L’Olivier), Alain Blottière Rêveurs(Gallimard), François Bon Autobiographie des objets (Seuil), Claude Arnaud Brève saison au paradis (Grasset), Patrick Roegiers Le Bonheur des Belges (Grasset), Abdellah Taïa Infidèles (Seuil), Leslie Kaplan Millefeuille (P.O.L.), Claudie Hunzinger, La Survivance (Grasset), Lancelot Hamelin Le Couvre-feu d’octobre (L’Arpenteur), Matthieu Riboulet Les Oeuvres de miséricorde (Verdier), Gary Victor Maudite éducation (Philippe Rey).

Dans la sélection « étranger », on retrouve l’Américaine Margaux Fragoso, qui signe avec Tigre Tigre, un témoignage autobiographique poignant sur la pédophilie. Tout commence lorsque Margaux, qui n’a alors que 8 ans, rencontre Peter un homme d’une cinquantaine d’années, qui la fascine et avec qui elle se met à passer le plus clair de son temps…

Mais aussi, Avraham B. Yehoshua, qui fait partie des grands noms de la littérature israélienne, aux côtés de David Grossman. Dans rétrospective, il nous décrit le voyage à Compostelle d’un célèbre réalisateur israélien, Yair Moses, qui s’interroge sur sa vie et son œuvre.

Les autres romans étrangers sélectionnés sont : Juan Gabriel Vasquez Le Bruit des choses qui tombent (Seuil), Ferdinand von Schirach Coupables (Gallimard), Antonio Lobo Antunes La Nébuleuse de l’insomnie (Bourgois), Gonçalo M. Tavares Voyage en Inde (Viviane Hamy), Vassili Golovanov Espace et labyrinthes (Verdier), Alejandro Zambra Personnages secondaires (L’Olivier).

On note ainsi une belle performance des maisons Galigrasseuil et si Grasset semblait être le grand perdant de la sélection du Goncourt, ses quatre nominés lui offrent à présent une maigre consolation.

Nous pouvons également remarquer l’absence de Christine Angot (encensée par « Libé » ou d’Amélie Nothomb dans la sélection «français» et celles de Julie Otsuka (dont le nouveau roman » certaines n’avaient jamais vu la mer » a été salué par la critique notamment dans l’Express) ou encore de Jennifer Egan (Prix Pulitzer) dans la catégorie « étranger ». Le jury, présidé par l’écrivain Dominique Fernandez, se réunira de nouveau les 8 et 30 octobre.

Take this Waltz, la critique: voyage sensoriel lunaire de Sarah Polley, Michelle Williams est rayonnante.
Dans le port de Rotterdam il y a des musiciens pas classiques
Ruben Moutot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *