Livres
Marcher de Tomas Espedal: un hymne poétique à la liberté

Marcher de Tomas Espedal: un hymne poétique à la liberté

21 octobre 2012 | PAR Alice Dubois

Tomas Espedal, auteur norvégien né en 1961 a écrit son roman Marcher (ou l’art de mener une vie déréglée et poétique) en 2006. Auteur d’une dizaine de romans, c’est en 2012 qu’il est traduit en français pour la première fois par les éditions Actes Sud. L’occasion pour nous de découvrir un des auteurs les plus talentueux de la littérature nordique.

Véritable roman initiatique, Marcher, nous entraine sur les traces de Tomas, écrivain, qui décide un jour de sortir de chez lui pour marcher, loin, sans s’arrêter, histoire de voir où le vent le mène. Quittant sa femme sans cérémonie, il part. Rejetant une vie sédentaire qui ne lui convient pas, il refuse de vivre dans une maison, triste symbole pour lui d’une vie trop propre qui emprisonne la pensée et anéantie toute réflexion. Payer des traites, choisir des meubles, construire une cloison…voilà ce que Tomas ne peut plus envisager. Souhaitant renouer avec l’art du vagabondage, il prend la route, comme une nécessité absolue, pour se retrouver lui-même.

Mais la marche est un art difficile. Après plusieurs échecs et un apprentissage douloureux, Tomas marchera de la Norvège à l’Europe puis d’Istanbul à la Transylvanie. Des sentiers isolés aux villes étouffantes comme Paris, il découvre la solitude du promeneur. Citant de nombreux écrivains et philosophes tout au long de son roman, comme des jalons posés sur la route du novice, l’auteur s’interroge sur le rapport entre la marche et le vagabondage de la pensée, sur cet amour de la marche qu’avaient Socrate, Kant, Rousseau, Rimbaud, Walt Whitman ou encore Thomas Bernhard.

Comme un éloge de la lenteur, Marcher nous pousse inévitablement hors des murs, dans un élan irrépressible de prendre la route. Avec une écriture ciselée et soucieuse du détail, Tomas Espedal nous plonge dans une quête des plaisirs simples : marcher, penser, être. Un récit contemplatif qui nous donne furieusement envie d’ouvrir la porte et d’y aller, sans feuille de route et avec pour seule ambition l’espoir de se découvrir soi-même.

Marcher, ou l’art de mener une vie déréglée et poétique a été nominé pour le Grand Prix de littérature du Conseil nordique et consacre Tomas Espedal comme une des figures majeures de la littérature norvégienne.

Marcher ou l’art de mener une vie déréglée et poétique de Tomas Espedal, Editions Actes Sud, Octobre 2012 – 22,5€

Fabienne Alice Dubois

Coffret DVD Etre Psy 2 : les psychothérapeutes contre- attaquent
Live report : Dionysos, Zebda, Gari Greu et El Gusto à la Fiesta des Suds (20/10/2012)
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *