Mangas
Gisèle Alain T1 : Un petit bout de femme au caractère bien trempé

Gisèle Alain T1 : Un petit bout de femme au caractère bien trempé

19 février 2013 | PAR Sandra Bernard

Après le thriller Prophecy, les éditions Ki-oon proposent cette fois-ci une nouvelle série entre histoire et tranches de vie dans la très en vue Angleterre du début du XXe siècle : Gisèle Alain. Issu de Fellows ! le même magazine de publications que Bride Stories ou Emma de Kaoru Mori (primé à Angoulême en 2012), ce titre propose de suivre les aventures de la jeune Gisèle Alain.

Mais qui est cette jeune fille à la fois intrépide et cultivée, mais également impulsive et volontaire ? Née dans la noblesse, la jeune Gisèle ne rêve que de liberté, aussi quitte-t-elle sa famille pour travailler et accomplir son rêve d’indépendance. Elle gagne alors sa vie comme logeuse dans une pension et femme à tout faire. Ses premières missions consistent à retrouver un chat perdu, aider une petite fille à passer plus de temps avec son père ou encore faire le lien entre des promoteurs immobiliers et un garçon sauvage. Au fil de ces histoires, elle commence également à découvrir la vraie vie, celle qu’une jeune milady ne pourrait même pas soupçonner. La demoiselle, par ses cotés aventureux et anticonformistes s’avère plutôt attachante. Si ce premier tome se révèle gentillet, l’auteure ne montre pas pour autant une époque idéale. Elle s’attache à montrer que les petits riens font les grandes joies. Pas besoin de grandes quêtes dangereuses, c’est avant tout l’entourage qui est une source de joie et de réconfort. La fin du premier volume laisse présager une suite plus profonde avec une ancienne menace qui se profile. Graphiquement, c’est très joli. Les costumes sont très recherchés et fidèles. De même les plans sont détaillés et très agréables.

Ce seinen (manga pour adulte) traduit une fois de plus la fascination des Japonais pour l’Europe des années 1900, et plus particulièrement l’Angleterre de la fin de la période victorienne (Emma, Black Butler, The Earl and The Fairy, et bien d’autres encore). Il saura séduire les lecteurs en recherche d’histoires douces et de personnages attachants.

© 2011 Sui Kasai

[live report] Paris Manga 15e édition
Des nouvelles fraîches de Laurent Lamarca
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

2 thoughts on “Gisèle Alain T1 : Un petit bout de femme au caractère bien trempé”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture